lundi 5 octobre 2020

Broadway de Fabrice Caro

 


Rassurons tout de suite les lecteurs que les comédies musicales hérissent, il n'est jamais question de Broadway dans ce roman, sauf dans la dernière phrase et de façon totalement symbolique ( et peut être au tout début du récit, avec ce lamentable et irrésistible gala de danse où se produit la fille du narrateur). 

Par contre, si vous avez aimé "Le discours", ainsi que les romans graphiques de Fabrice Carro ( Fabcaro), peut être que ce troisième roman marquera le pas quant à votre enthousiasme vis à vis de l'auteur. Une forte impression de creuser un même sillon se fait sentir. Et que je transcris les pensées d'un quarantenaire ayant quelques problèmes avec les autres, et que je brode autour de la réception d'un courrier de la CPAM l'invitant à procéder à un test colorectal, et que je tire la situation jusqu'à presque l'absurde et que je me focalise sur des détails de ma vie antérieure que je remâche jusqu'à presque l'absurde. On a une impression de redite ( de recette que l'on nous ressert avec un autre assaisonnement ?). Certes le lecteur peut parfois se reconnaître dans quelques situations de la vie courante, décrites ici avec ironie, sourire à quelques passages, mais tout ça peine à se renouveler. De plus, Axel, le personnage principal, assez peu concerné par ceux qui l'entourent a beau se poser quelques questions par rapport à sa paternité, on finit par le trouver assez antipathique à force de misanthropie ou de pleutrerie. 

Si en bande dessinée Fabrice Caro nous impressionne en nous proposant un humour décapant et tous azimuts, en littérature, il peine à prendre les mêmes chemins, se contentant de reproposer la formule de son précédent opus dans une version père de famille, soudainement plus pâlichonne par manque de surprise et d'originalité. Reconnaissons toutefois à ce petit roman d'essayer de nous fait rire alors que tant de voisins de pile se vautrent dans la sinistrose ambiante. Rien pour cela, on lui en sera reconnaissant ( mais on peut sans problème attendre sa sortie en poche si on est curieux de le découvrir). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

ADN de Maïwenn

Maïwenn est la spécialiste de ce cinéma qui fabrique du faux tellement vrai. Cela a été le cas dans ses trois premiers films très réussis (e...