dimanche 10 juin 2012

Les vers de terre mangent des cacahuètes d'Elisa Géhin


Très fan des albums d'Elisa Géhin, c'est avec plaisir que je me suis plongé dans sa nouvelle parution chez Thierry Magnier : "Les vers de terre mangent des cacahuètes".
Sous la forme d'un conte vaguement scientifique mais absurde, vous découvrirez pourquoi les vers de terre mangent des cailloux. La démonstration ici relève très vite du délire et arrivera même à faire sourire le plus pointilleux des zoologues.
C'est avant tout le plaisir du jeu et de la narration qui priment dans cet album plutôt que la vérité scientifique. Au départ, les vers de terre mangent des cacahuètes, qui sont mangés par des oiseaux qui eux mêmes sont croqués par les chats qui... Chuuut, je n'en raconte pas plus...
Cet album grand format au dessin stylisé est un délice pour les yeux. Jouant avec art des grandes doubles pages et utilisant une palette de quelques couleurs un peu pastels, Elisa Géhin nous charme encore une fois en nous proposant son univers doux et inventif. Le texte, malicieux, est un régal pour la lecture à haute voix, permettant de jouer sur les répétitions et donc de plonger plus facilement dans un joli voyage en absurdie.
Même si les plus jeunes décrochent un peu devant ce méli-mélo d'oiseaux, de chats, de vers de terre et de cacahuètes, ils prennent un grand plaisir à se noyer dans ces mots et à promener leurs doigts et leur regard curieux sur les illustrations. Les plus grands, vers 5/6 ans, apprécient déjà cet humour décalé autour de cette drôle de chaîne alimentaire.
Encore un joli album à mettre au profit de cet auteur dont je viens de m'apercevoir que les albums précédents, petits joyaux pleins de fraîcheur autour des contes (Cachons-nous dans les bois, Mère-grand que fais-tu, ...) édités chez Milan en 2009, ne sont plus disponibles ! Mais que fait la police l'éditeur ? 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson