dimanche 2 juin 2013

Chien pourri de Colas Gutman et Marc Boutavant


Avec un titre à faire glousser les mômes ( "Pourri" warf, warf, ), le nouveau roman jeunesse de Colas Gutman devrait trouver facilement des jeunes lecteurs. Déjà, la couverture, fort réussie, signée Marc Boutavant comme le reste des illustrations, donne envie de prendre le livre et de l'ouvrir. Et une fois plongé dans l'histoire on ne la lâche plus car elle file comme l'éclair. En compagnie d'animaux moches, maltraités par la vie, rebuts d'une société qui ne voit que la beauté extérieure, nous suivons les emballements innocents de Chien Pourri à la recherche de maîtres pour être tenu en laisse et avoir des susucres. Bien  sûr ses pérégrinations lui feront rencontrer des personnages mal intentionnés que sa désarmante sottise prendra pour super sympas. Heureusement que, pour une fois, le monde ne sera pas trop cruel pour ce gentil cabot sans domicile fixe.
Jolie histoire sur l'amitié, elle aborde également avec finesse le trafic d'animaux et distille gentiment une leçon sur les apparences dont il faut se méfier. Avec des illustrations un peu rétros mais drôles et sarcastiques, ce"Chien pourri" est hautement recommandable car, en plus de distraire, il ne pas prend son lectorat pour des idiots. C'est rassurant. J'attends avec impatience la suite des aventures de ce nouveau héros dont la parution est prévue au mois d'août prochain. Une nouvelle série à succès ? 

2 commentaires:

  1. chien pourri est un super livre jeunesse, ce chien affreux n'a rien pour lui, mais on apprend a passer au dela de cette image peut flateuse

    Estelle

    RépondreSupprimer
  2. Il faudra donc que je lise ce "Chien pourri"! J'aime beaucoup Marc Boutavant.

    RépondreSupprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson