mardi 20 septembre 2011

La fée de Fiona Gordon, Dominique Abel, Bruno Romy

A ceux qui se plaignent que le cinéma français ne produit pas grand chose d'original, je leur conseille d'aller visionner "La fée" de Fiona Gordon, Dominique Abel et Bruno Romy, artistes francophones mais belges.
Voilà un cinéma un peu déroutant, à l'intrigue proche du conte de fée mais avec un zeste de social, avec des personnages cousins des Deschiens de Jerôme Deschamps et Macha Makaïeff, filmé par un étrange accouplement de Buster Keaton et Jacques Tati et avec la ville du Havre aussi présente que pouvait l'être Rochefort dans les demoiselles du même nom...
A condition de se laisser porter par l'intrigue, de ne pas être rebuté par une dose de poésie et d'apprécier quelques numéros dansés, voici un film qui pourra vous réjouir.
Si vous êtes curieux, si vous ne voulez pas donner votre argent aux productions BB (Baguette et Béret) et leurs guerres des boutons d'un autre âge et si vous préférez soutenir de vrais auteurs dans leur recherche esthétique, foncez voir "La fée", vous y trouverez sûrement de quoi vous étonner, vous mettre de bonne humeur et vous permettre d'admirer des images comme il n'en existe dans aucun autre film actuel.
Un long métrage pas vraiment parfait mais qui, mine de rien, raconte avec beaucoup d'humour, notre monde d'aujourd'hui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson