dimanche 14 août 2011

Stéphane Pencréac'h

Attiré par un article du Monde,je me suis rendu au centre d'art contemporain de Perpignan nommé poétiquement : àcentmétresducentredumonde.
Un très beau lieu (ancien atelier vaguement industriel, relooké de façon galerie d'art) convivial. J'ai été accueilli, oui vraiment accueilli,( c'est rare dans ce genre d'endroit) de manière très sympathique par des personnes prêtes à partager leur passion et notamment leur intérêt pour l'artiste exposé, Stéphane Pencréac'h.
Que découvre-t-on ? Des tableaux grand format, tumultueux, sombres, désespérés. Images de tempête, de noyade. La technique est mixte, mêlant peinture et morceaux de mannequins humains encastrés dans les toiles, amplifiant ainsi l'effet de détresse, de naufrage, de mort. Un choc visuel, c'est certain, et finalement assez rare de nos jours. Certains petits tableaux évoquent un peu Francis Bacon. Par contre, j'ai été moins convaincu par les sculptures de bouts de mannequins et d'objets divers enchassés les uns dans les autres et recouverts de peintures (projetées?).
Je suis ressorti, un peu abasourdi par tant de violence.
A noter : le catalogue de l'exposition, peu cher,remarquablement mis en page, qui reprend l'itinéraire créatif de Stéphane Pencréac'h.
Finalement "Le monde" avait raison, cette exposition est superbe et  ne laisse pas du tout indifférent. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu des tableaux d'un artiste contemporain qui dégageaient autant d'émotion.
L'exposition se déroule jusqu'au 2 octobre 2011.

                                                                 Le noyé   Stéphane Pencréac'h 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire