mercredi 24 août 2011

Télérama

Comme beaucoup d'enseignants à ce qu'on dit, je suis un lecteur assidu de Télérama. Le magazine bobo par excellence est, pour moi, un petit plaisir renouvelé toutes les semaines depuis maintenant presque 40 ans.
C'est un compagnon, un guide, une source infinie de culture, de désaccords, d'enthousiasme, de découvertes, bref un ami de papier. Et le papier, j'aime ça! Livres, magazines font partie de mon quotidien. Un jour sans ma visite chez mon marchand de journaux est une mauvaise journée.
Par ailleurs, j'ai aussi à la maison, une de ces tablettes à la mode, j'ai nommé un ipad. Engin pratique, ludique, fait aussi bien pour la lecture que pour la musique, la presse magazine a investi le média avec forces applications. Pour en avoir tester certaines, je peux déjà dire que mon marchand de journaux à encore quelques beaux jours devant lui. Si "Le monde" ou Libération" ont des applications plutôt pratiques et permettant de lire les livre à moins cher (0,79€), "Le nouvel obs", "Le point" ou "L'express" ne brillent pas par leur originalité.
Et puis, il y a Télérama...
Puisque je suis abonné à la revue, j'ai droit gratuitement à la version ipad. Et là, je dis BRAVO!!!
C'est un complément essentiel à la revue car en plus de lire le magazine dans son intégralité et dans d'excellentes conditions, l'appli est bourrée de contenus multimédias.
Par exemple, pour chaque film critiqué, on trouve un lien pour visionner la bande annonce et en plus une critique audio. Pour les expos, on peut trouver des photos supplémentaires des oeuvres présentées. Pour la télévision, qui reste la partie la moins développée en contenu interactif, on peut trouver des extraits d'émissions. Mais, la cerise sur le gâteau, c'est la partie critique de livre où les coups de coeur de la rédaction ont droit à un supplément audio sous la forme de la lecture de quelques pages de l'ouvrage. Un vrai bonheur...
Avec tout ça, je sens que je ne suis pas prêt de laisser tomber mon Télérama. Par contre le marchand de journaux à du souci à se faire. Si tous les magazines se mettent à concocter une version numérique aussi enthousiasmante que Télérama, la révolution des tablettes sera en marche et rien ne l'arrêtera.


2 commentaires:

  1. Bonjour Pierre,
    Désolée pour cet appel au secours d'une nunuche ...mon iPad entre les mains, je me dirige sur l'Apple store illico presto après avoir lu votre post, mon n0 d'abonné prêt à être dégainé et impossible de parvenir à cette application de notre cher Telerama. Qu'est ce que je ne fais pas bien? Help!
    Merci encore pour ce blog , j'en découvre tous les jours... Mais pas vraiment votre lieu de vacances, peut être Anglet, Molliets ?
    Francine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Francine
      Et merci pour votre petit mot.
      Depuis que j'ai écrit ce billet,l'appli Télérama a bien changé...et en moins bien. Finies les bandes annonces avec les critiques de films, terminées les pages des livres lue à haute voix ! Trop cher je présume.
      L'appli existe toujours mais en version tout le monde. Pour la version abonnée, elle permet juste de télécharger (quelquefois quelques heures à l'avance) le numéro de la semaine en PDF...et est toujours sur le store...
      Pour mon lieu de vacances ? Natif de Soustons, Moliets,j'y ai été souvent mais non, je fais en ce moment des infidélités aux Landes ...C'est plus haut : Montalivet
      Belle journée à vous !

      Supprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson