vendredi 27 février 2015

Attention ! fais marcher ton imagination de Nicola O'Byrne


Le titre de cet album édité par le Père Castor chez Flammarion, laisse supposer un livre lourdement pédagogique comme il en sort des masses à destination de parents avides de réussites transversales pour leurs délicieux bambins. On aura tort de dédaigner ce petit bijou, aussi drôle à raconter qu'à feuilleter.
Un joli petit lapin s'ennuie mortellement lorsque survient un loup se disant bibliothécaire et lui proposant d'inventer une histoire. Le petit lapin est méfiant (on le serait à moins) devant ces grands yeux, ces grandes oreilles et cette grande bouche qui, bien que lui promettant de belles lectures, ne disent rien qui vaille au petit animal, se remémorant soudain une histoire bien connue.
Mais le désir d'inventer un conte avec le loup est le plus fort et les voilà partis en voyage dans l'imaginaire. Certes le loup téléguide sérieusement l'histoire. Le petit lapin, de plus en plus roublard, semble accepter le jeu.... semble seulement car....
Non, pas question de dévoiler la suite ! Cet album est un régal à lire avec la petite voix inquiète puis faussement crédule du lapin et la grosse voix gourmande du loup qui s'amuse éhontement de l'innocence du mangeur de carottes. Seulement ici, en plus des nombreux rappels d'une histoire très connue faisant de nombreux clins d'oeil aux jeunes lecteurs qui ont grand plaisir à saisir le double sens de cette histoire, l'imagination fait rage et va faire s'envoler cet album dans ses sphères délicieuses. Accompagné par des illustrations énergiques mais aux douces couleurs pastels, le charme de cette histoire est total et infiniment réussi !
Et si vous tentez l'aventure, à coup sûr vous vous procurerez le précédent titre de cet auteur "Attention! Ouvrir doucement", tout aussi créatif mais un peu plus complexe dans sa narration me semble-t-il.  Ces ouvrages d'un auteur anglais dont il sera intéressant de suivre les prochaines parutions sont idéaux pour les amateurs d'histoires farfelues à partir de 4 ans !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson