mercredi 8 mai 2013

Mélo pop de Lucie Durbiano


Je l'avoue, je suis assez amateur des albums de Lucie Durbiano. Plaisants marivaudages légers et piquants, ils avaient la saveur d'un bonbon doucement acidulé. C'est donc avec un réel plaisir que je me suis plongé dans ce "Mélo pop". Et c'est, hélas, déçu que j'en suis ressorti.
Les ingrédients de départ pouvaient être accrocheurs à défaut d'être originaux. Un groupe de rock sans grand succès, embarque pour une croisière sur un paquebot afin d'y animer les soirées dansantes. Chance pour eux, parmi les passagers se trouve Phil Canichor, le célèbre producteur aux millions de disques vendus et à l'épouse ancienne maîtresse d'un membre du groupe. Entre intrigues amoureuses diverses et retrouvailles des anciens amants, la croisière s'annonce mouvementée.
Seulement, Lucie Durbiano a laissé tomber son côté sensuel et mordant pour une sitcom convenue et sans grand intérêt. Cette comédie chorale n'est pas déplaisante mais n'égale en rien ses précédents albums où le marivaudage et la confusion des sentiments se faisaient irrévérencieux. Dans "Mélo pop", rien de bien dérangeant, tout est calibré pour être adapté en téléfilm lambda pour TF1, avec son quota d'homosexuels et de maris trompés. Et pour affadir un peu plus cette histoire, la dessinatrice a opté pour une représentation animale de ses personnages. En gommant tout réalisme, j'ai eu l'impression que son dessin perdait en intensité et rendait cette histoire encore plus banale.
Déçu donc, mais certain que ce n'est qu'un faux pas dans le parcours pourtant sans faute jusqu'à présent de Lucie Durbiano. Du coup, pour le plaisir, j'ai relu "Le rouge vous va si bien". Quel régal ! Parfait pour attendre quand même avec toujours autant d'envie, le prochain album de cette auteure.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson