lundi 10 février 2014

1, 2, 3 banquise d'Olivier Philipponneau, Alice Brière-Haquet et Raphaële Enjary


Les petits adorent être en hauteur, aussi grands que nous, ils ont ainsi l'impression qu'ils peuvent dominer le monde comme nous, parler d'égal à égal (même si pour certains enfants, la taille ne joue pas dans la sensation de se sentir important, le regard ou la position occupée au sein de la cellule familiale suffit ). Surfant un peu sur ce désir enfantin,  "1, 2, 3 banquise" est assurément un album qui parle aux petits.
Les animaux de la banquise veulent être aussi grands que l'animal roi de leur région,  l'ours blanc. En s'unissant, en se grimpant dessus, ils peuvent atteindre leur objectif sans peine et défier ce gros balourd. Seulement, face au plus fort du secteur, certains auraient dû se méfier....
Voici encore un album qui va plaire aux plus petits (à partir de deux ans ) : des animaux, un texte joliment écrit qui rime bien, une situation qui donne envie de dénombrer et une chute qui fait frissonner. Mais les parents aussi vont y trouver leur compte, car il est joyeusement pédagogique. Il apprend à compter de la meilleure manière ( trois, c'est un + un + un ), il joue avec les sonorités de la langue (c'est bon ça pour l'apprentissage de la lecture) et surtout il est chiquissimement illustré (nous sommes chez Memo, l'éditeur haut de gamme que les bobos adorent). Ici, aucune couleur criarde, juste un turquoise de très bon aloi, sûrement issu d'un cahier tendance et quelques touches de noir et de blanc. J'ai l'air de me moquer, alors que moi aussi j'adore ce ton doux pour une histoire pas si gnangnan que ça. Et je noterai, en plus, que les illustrations ont été faites à partir d'une technique de gravure sur bois, dont les petites irrégularités donnent un relief et une touche vivante absolument délicieuse et délicate.
Un très joli album pour les petits et encore un sans faute pour les éditions Mémo !


 

Une petite idée du formidable travail autour de cet album... à voir plus en détail sur le site de l'auteur :
http://www.philipponneau.com/blog/tag/xylographie/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson