samedi 28 avril 2012

Moyennement amoureuse de Pascale Borel


En duo avec Valérie Lemercier : J'ai un mari 

L'événement de la semaine en matière de chanson est la sortie (enfin!) du nouvel album de Pascale Borel.
- Qui ça ? questionnez-vous
- Pascale Borel, vous dis-je !
Bon d'accord, elle ne passe jamais en radio et a du montrer son minois mutin une seule fois à la télé en 10 ans mais chez Michel Drucker et en duo avec Valérie Lemercier, excusez du peu.
Si vous avez regardé le clip ci-dessus jusqu'à la fin, vous y apprenez qu'elle avait eu un petit succès lorsqu'elle chantait en duo avec son mari sous le nom de Mikado.
Pascale Borel est une voix particulièrement attachante de la chanson française, une voix comme je les aime c'est à dire pas criarde, ne cherchant pas la performance comme une Adèle ou une Céline Dion, une voix sussurante et pour certains un rien niaiseuse. Et surtout, une voix et des chansons que l'on apprécie jusqu'au dixième degré.
Si vous faites une écoute distraite de ce nouvel album, vous pourrez vous demander si je ne suis pas tombé sur la tête pour faire l'article d'une telle niaiserie. A la seconde écoute, vous commencerez à percevoir le deuxième degré, une image de notre époque assez grinçante apparaît, donnant un caractère un  peu plus trempé à ces mélodies sucrées.
A la troisième écoute, on commence à s'apercevoir que finalement, ce côté sucré totalement assumé est finalement fort bien produit et arrangé. Le double, voire le triple sens des paroles commence à faire son effet.
A la quatrième écoute, on est vraiment fan et là, on perçoit derrière la légèreté, le zeste de gravité de ces textes qui amène une certaine émotion.

 Ces mélodies sirupeuses, accompagnées de cette voix suave sont parfaitement décalées, humoristiques, tendres. Pour moi, écouter Pascale Borel c'est comme manger des fraises Tagada ou du Nutella à la cuillère mais avec un avantage énorme, on peut en abuser sans risque pour la santé. Bien au contraire. Dans une chanson française standardisée, jouant les gros bras, singeant mal la pop anglaise, Pascale Borel, avec grand talent, apporte un peu de subversion et de douceur dans un monde qui manque de plus en plus de finesse.



Poisson rouge 

Les deux chansons, "j'ai un mari" et "poisson rouge" font partie de son nouvel album : Moyennement amoureuse. Pour en savoir plus et visualiser d'autres clips, rendez-vous sur son site  ICI

3 commentaires:

  1. Jolie découverte, merci!!! J'en regretterai presque de ne jamais regarder Drucker!
    Et Valérie Lemercier sublime.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Il ne faut pas regretter pour Drucker, c'est trop dur à regarder...

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique album en effet ! Une vraie découverte ! Je cours le télécharger ...merci !

    RépondreSupprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson