mardi 22 mai 2012

Les aventures de la fin du monde de Vincent Caut

Pour moi les auteurs de strips sont des génies de la bande dessinée. Créer un univers en gags 4, 6 ou 8 cases, se renouveler constamment, faire évoluer ses personnages, demande une imagination et une capacité de création exemplaire.
"Les aventures de la fin du monde" de Vincent Caut, jeune auteur de vingt et un ans, série de strips autour d'un postulat de départ très minimaliste force l'admiration.
La fin du monde a eu lieu. Il n'y a que deux survivants Mr Adam Tourpin, et sa secrétaire Eve Billot. Ils sont seuls sur terre, ont des rapports de chef à subalterne (de macho à femme aussi). Ils sont forcés à cohabiter et elle, n'a aucune envie de se reproduire avec son compagnon d'infortune.
Sur une trame qui aurait pu dévier vers du graveleux, l'auteur préfère un humour décalé en introduisant Dieu (sous la forme d'une pomme), des extraterrestres et des tamanoirs. Tout ce joli monde va nous permettre de revisiter la Genèse, égratignant au passage un texte trop sacré avec un humour communicatif et bienvenu. C'est fin, drôle, totalement irrésistible, bourré de clins d'oeil.
Le graphisme est simple, le fait que les personnages n'aient qu'un visage sans yeux ni nez donne un côté moderne à un genre plutôt classique (qui rappelle vaguement "Retour à la terre" de Ferri et Larcenet, même format et humour assez proche, je trouve). Le seul reproche que l'on puisse faire à cet album au format à l'italienne, c'est sa brièveté. J'aurai bien aimé rester plus longtemps avec Adam et Eve version 2012, une seule centaine de strips... Espérons qu'il y aura une suite mais la dernière planche ne me laisse pas beaucoup d'espoir.
Vous pouvez retrouver le nouvel univers de Vincent Caud sur son blog de dessin qui est ici :
Les aventures de la fin du monde de Vincent Caud sont éditées aux éditions 12 bis et coûtent 13,90 € (le prix de la qualité et d'un talent très prometteur).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson