mardi 9 octobre 2012

L'école 100% humour de Christophe Besse

( Hélas, pas le moindre dessin à vous montrer sauf celui de la couverture )

En tant que lecteur du magazine professionnel "L'école aujourd'hui", il était évident pour moi d'acheter ce recueil de dessins humoristiques de Christophe Besse. Chaque mois, il apporte une touche d'humour dans une revue pas vraiment hilarante et c'est avec gourmandise que j'ai retrouvé, compilés par le Cherche Midi éditeur, ces enseignants et ces élèves chaleureusement croqués dans leur redoutable face à face. Ce qui réjouit les zygomatiques une fois par mois dans une revue prend une toute autre saveur dans une compilation. Cela reste toujours aussi drôle mais cette succession fait apparaître une touche de gravité un peu inattendue.
"L'école 100 % humour" est ici le portrait en creux de deux mondes : celui des élèves et celui des instits, professeurs des écoles maintenant. Les élèves sont toujours prêts à s'amuser, se dissiper. Rien n'a vraiment changé depuis l'époque du Petit Nicolas. Même s'ils sont bourrés de technologies et gavés d'écrans, ils n'en restent pas moins des enfants, impertinents certes, mais quand même toujours à l'écoute de leur professeur quelque soit sa personnalité ou ses lubies pédagogiques. Et c'est lui, le prof, l'instit, qui est la cible principale de Christophe Besse. Loin des clichés qui traînent sur le milieu enseignant, nous découvrons des hommes et des femmes pleins de bonne volonté, souvent désespérément accrochés à des goûts archaïques comme les livres ou la lecture, dépassés par leurs élèves mais surtout totalement désorientés par toutes les réformes qui, années après années, rendent le métier un peu plus difficile chaque jour. On les découvre aussi aux prises avec les délires d'une société schizophrène qui génère autant de maladies que de remèdes aussi clinquants qu'infantilisants.
C'est bien sûr très drôle. Vous y reconnaîtrez quelques uns des profs de vos enfants : la maîtresse totalement dépassée par sa classe en folie, la piquée de pédagogie alternative ou le maître 200 % écolo qui transforme votre enfant en croisé du recyclage. Au fil des pages, les parents apparaissent eux aussi  déboussolés par leurs gamins, la montée en puissance des produits technologiques ou cette Education Nationale à la dérive.
C'est très très drôle et surtout très bien vu. Cet album en raconte beaucoup plus sur l'état de notre école et de notre société que cent débats de spécialistes, car ici, pour une fois, l'école n'est pas représentée comme un milieu fermé mais comme une maison ouverte à tous les vents, même mauvais, d'un monde un peu fou.
Alors, un conseil à tous les parents d'élèves qui par hasard tombent sur ma chronique, si vous ne savez pas quoi offrir en fin d'année à l'enseignant de votre enfant, ne cherchez plus, ce livre est le cadeau idéal. Si l'enseignant(e) est revêche et sans humour (si,si, il y en a...), ce livre la déridera. Si ouverture, sourire et générosité sont sa panoplie quotidienne, il (elle) le prendra comme un clin d'oeil ultra sympathique de votre part et, croyez moi, il (elle) en a besoin....






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson