mardi 16 octobre 2012

Max et son art de David Wiesner


David Wiesner est un auteur/illustrateur Etatsunien qui invente des albums un peu surréalistes, magnifiquement illustrés. Souvent de compréhension difficile par les jeunes enfants, son univers est plus adapté aux 9/10 ans (même sa formidable version des trois petits cochons en 2001).
"Max et son art", son nouvel album paru cette année aux éditions Circonflexe, me semble plus accessible. Même si le côté surréaliste est toujours là, il y a des personnages et une énergie très cartoonesque que des jeunes lecteurs sont tout à fait capables d'apprécier, gavées comme ils sont de dessins animés vaguement inspirés de Tex Avery.
Les protagonistes de cette histoire sont des lézards (qui rappellent le film "Rango") s'adonnant à la peinture, enfin, surtout Arthur, le plus gros, portraitiste très classique voire pompier. Max, lui, n'a jamais peint mais en a fortement envie. Comme il n'a pas d'idées de sujet de tableau, il demande à son copain ce qu'il pourrait bien représenter sur sa toile. Quand il lui répond qu'il n'a qu'à faire son portrait, la réaction du novice est tellement surprenante que la vie, l'avis et le lavis d'Arthur vont s'en trouver considérablement transformés...
Véritable petit précis pour enfants de la naissance de certains mouvements artistiques du XXe siècle, "Max et son art" est un album visuellement magnifique, euphorique et intelligent et pédagogiquement sensationnel. Il donne envie de jouer avec les couleurs et la matière. Sans arriver aux excès de Max (potentiellement risqués pour le canapé du salon !), le désir de barbouiller comme un possible futur génie de la peinture titille fortement le cerveau et les doigts. Peut être y'a-t-il en nous ou dans les mains de nos enfants un futur Pollock ou un néo-impressionniste abstrait qui sommeille ?
Gros coup de coeur pour cet album bourré d'humour et d'intelligence, qui peut se lire à partir de quatre ans et bien plus.

4 commentaires:

  1. Votre critique m'a donné envie de me procurer ce livre mais est-il abordable pour des enfants de 9/10 ans pour une éventuelle sensibilisation à l'art en classe?
    Vous mentionnez une version des "Trois petits cochons", vous serait-il possible de m'indiquer les références exactes? Est-ce la version de "Les trois petits cochons" où l'objet livre intervient directement dans le conte (un des cochons prend une page pour en faire un avion de papier) ? Merci par avance pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  2. Cet album, par son côté cartoonesque, est tout à fait abordable pour des enfants de 8/9 ans, c'est l'âge idéal pour l'enrichir avec des reproductions des peintres évoqués (Pollock, Klein, Signac, Dali,...)
    Quant à la version des trois petits cochons, c'est bien celle que vous (tu) évoquez(es).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la réponse. Une dernière question : De quelle manière sont évoqués les artistes ? Directement par leur nom ou grâce à une reproduction d'une de leurs oeuvres ?
      Merci aussi pour la confirmation concernant Les trois petits cochons.

      Supprimer
  3. Ni l'un ni l'autre, disons, des éléments qui se rapportent à leurs oeuvres. Pour les enfants, c'est avec l'aide de l'adulte qui aura repérer les artistes et de reproductions de leurs oeuvres qu'on pourra leur faire faire quelques rapprochements.

    RépondreSupprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson