lundi 12 février 2018

Les règles...quelle aventure ! de Elise Thiébaut et Mirion Malle


Il existe un pan de la production littéraire destinée aux adolescents qui mériterait que les adultes y jettent plus qu'un œil. Les thèmes développés, les histoires proposées n'ont qu'une frontière ténue entre les romans dits pour adultes et souvent obtiennent un succès grand public ( pour rappel Harry Potter, Hunger Games ou Twilight étaient destinés à un public ado).
"Les règles... quelle aventures" , qui se classe plutôt dans les livres pratiques, s'adresse principalement aux jeunes filles qui se trouvent fort dépourvues lorsque du sang se met à couler entre leurs jambes. Mais dès la couverture, avec sa guerrière franchement conquérante, le ton donné à ce petit guide d'une soixantaine de pages laisse présager que l'on a affaire à quelque chose qui devrait défriser un peu...
Au milieu des considérations scientifiques, techniques ou résolument pratiques inhérentes à ce type d'ouvrage, le propos n'hésite pas à aller scruter dans l'Histoire, la religion, la sociologie, la mythologie, pour traquer ce qui reste encore même de nos jours un tabou. La jeune fille qui lira avec gourmandise  ( car oui, c'est extrêmement plaisant à lire ) ces pages teintées d'un militantisme réjouissant, se verra répéter comme un mantra ;: " Non, les règles ne sont ni sales, ni dangereuses !" Et de déglinguer au fil des pages des idées reçues souvent promulguées par les religions et les mâles, histoire de reléguer la femme au second plan et de promouvoir à tout jamais un patriarcat tellement pratique.  Non une femme ayant ses règles ne rate pas plus la mayonnaise qu'un homme ! Non les règles ne dessèchent pas les récoltes ou ne tuent pas les limaces dans les champs ! Ces superstitions, avec tout un tas de diktats religieux autour des menstrues, ont donné naissance dans les sociétés à un modèle qui n'existe pas : la faible femme. Dès lors du fait de cette place subalterne , en lisant ce qui est en fait un remarquable petit essai, on s'apercevra que la médecine s'est intéressée très tardivement à la compréhension de l'ovulation chez la femme ( en 1924 par le bon docteur Ogino et après guerre pour s'intéresser aux règles douloureuses), signe d'inintérêt d'un monde essentiellement masculin pour ce qui est de la moitié de notre humanité. 
Les auteures nous rappellent également que parler des règles reste un tabou ! Beaucoup de femmes restent très discrètes sur cet état pourtant naturel, redoutant les réflexions désobligeantes de leur entourage ( et pas forcément que masculin). Là aussi, elle martèlent un " on doit parler des règles, librement, et sans honte, aux filles comme aux garçons." même si le fait d'avoir ses ragnagnas " ne regarde personne et ne doit pas être utilisé contre toi". Ce ne sont pas les publicitaires qui vont aider à ce mouvement de libération puisque, rappelons-le, à l'écran, le sang menstruel est bleu ! ( A croire qu'il ferait encore plus peur que n'importe lequel des films gores ou que les femmes sont des clones de la schtrompfette  !).
Dans une bibliographie  à faire lire aux jeunes filles, il est certain que "Les règles... quelle aventure !" devrait y être d'office intégré. C'est exactement le genre d'ouvrage qui donne de l'élan aux jeunes filles pour qu'elles croquent la vie à pleines dents. Jamais prêchi-prêcha, formidablement documenté, n'hésitant pas  à élever le débat avec humour , il peut être lu par tout le monde, les garçons comme les filles et quelque soit son âge, on y apprendra des choses.


1 commentaire:

  1. Le genre de livre qui devrait être lu par tous(au programme scolaire,ou au moins dans toutes les CDI)et pas seulement par ceux qui feront leur service sanitaire :-)

    RépondreSupprimer

Climax de Gaspar Noé