mercredi 21 décembre 2011

Frankie Knight d'Emile Simon

J'avais laissé Emilie Simon après ces expérimentations avec l'eau et la glace ( La marche de l'empereur) et sa musique végétale (Végétal). Ces albums aux sonorités originales ne m'avaient pas vraiment convaincu, sa voix un peu aigüe et enfantine me crispant un peu. Je l'avoue, c'est avec appréhension que j'ai abordé l'écoute de ce chant d'amour posthume qui sort ces jours-ci.
Avec "Fankrie Khight", fait référence à son compagnon décédé de la grippe A voici deux ans, Emilie Simon nous offre une suite de chants dédiée à sa mémoire, à son amour. Le premier morceau, "Mon chevalier" aux notes cristallines est une chanson qui me fait frissonner à chaque écoute. Pourtant la voix est la même, les notes cristallines qui l'accompagnent évoquent les précédentes productions de la chanteuse,les paroles sont simples et un peu adolescentes, mais il y a une telle sincérité, une telle ferveur, un tel amour qui transparaît, que la magie est là et me bouleverse; Et la suite est de la même trempe. Les compositions plus pops, moins expérimentales, font également des incursions dans le rock ou le jazz.  A chaque fois, je me suis dit que non, là cela n'allait pas être possible, cette petite voix acidulée ne pourrait nous embarquer jusqu'au bout... Eh bien si, elle emporte à chaque fois le morceau, cet amour et ce deuil donnant une puissance inouïe à ses compositions et à son chant.
Pour moi, une vraie surprise, un disque composé comme un chant funèbre mais lumineux et incandescent comme cet amour qui semble habiter la chanteuse et qu'elle sait si bien nous faire partager. Bravo!
La plupart de ces chansons font partie de la BOF "La délicatesse", un film réalisé par les frères Foenkinos qui sort fin décembre.





1 commentaire:

  1. Un de mes disques préférés. J'adore Emilie Simon. J'adore son disque "The big Machine" Elle m'a surpris sur ce disque. Il est tellement magnifique.

    RépondreSupprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson