dimanche 25 décembre 2011

Le temps des riches de Thierry Pech

"Le temps des riches" est un petit précis économique sur les riches en France, simple mais détaillé, qui ne tourne pas autour du pot et qui pose les bonnes questions.
En ouvrant le livre, j'avais bien entendu mon idée des riches, de leur puissance, de leur mode de vie, de leur manière de s'enrichir. Sa lecture ne fait que confirmer ce que l'on sait déjà (avec, en plus, des chiffres récents et précis) : individualisme forcené, réseau social très efficient, transmission de richesse par héritage, échappement à l'impôt par les niches fiscales, générosité minime, enrichissement maximal en période de crise. Hélas pour moi, j'ai également appris, entre autre, que les riches pèsent plus lourdement  sur l'environnement de par leur mode vie mais surtout parce qu'ils servent de modèle de consommation aux classes moyennes avides d'imitation de leur standards de réussite sociale.
Mais Thierry Pech va plus loin dans son analyse, se demandant par exemple comment ce déploiement de richesses exposées sans vergogne dans les pages des journaux populaires ne déclenchent pas un rejet de la part d'une population amenée à se serrer de plus en plus la ceinture. Il nous éclaire sur les mécanismes d'une société française irrémédiablement fascinée par l'argent et le succès et comment ce petit noyau de personnes fortunées gèrent des images propices plus au rêve qu'à la révolte ainsi qu'un discours  faisant de la réussite personnelle une religion.
La lecture de ce livre me semble indispensable pour décrypter tous les discours que l'on va nous asséner dans les mois à venir. Il nous permettra de mesurer l'envie de nos futurs candidats au poste suprême à vouloir mettre en place des réformes d'envergure pour une meilleure équité sociale et un vrai renouveau démocratique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson