vendredi 2 mai 2014

Une année au lycée de Fabrice Erre


Après la délirante série " Z comme Don Diego", Fabrice Erre nous revient avec un album plus conséquent mais également plus autobiographique. Il nous propose d'appliquer son humour décapant pour nous montrer ce que peut être une année dans un lycée où il exerce le redoutable métier de prof d'histoire/géo. Redoutable car c'est une matière dont se contrefiche la plupart des élèves et surtout un poste stratégique pour s'apercevoir de la non culture ambiante et surtout galopante.
Rien de la petite cuisine interne de la vie d'un prof ne nous sera épargné : la confection de l'emploi du temps, les commentaires moqueurs des listes d'élèves, les conseils de classe où règne la langue de bois, la rédaction politiquement correcte des bulletins de notes, les parents d'élèves et bien sûr les cours face à des bandes de sauvageons aux sourires métallisés et greffés à leur portable. Tout passe à la moulinette, personne n'est épargné ni les profs, ni les élèves. En une palette de gags de longueur variable dont certains, parodiant l'univers du cinéma ou du conte franchement réussis, cette "année au lycée " se lit avec plaisir. 
Le sujet n'est pas original, voire casse-gueule car pas mal  développé ici ou là (suivez mon regard et je ne pense pas uniquement à la série "Les profs" de Pica et Erroc ). Nous sommes en terrain déjà bien labouré et l'album paraît, au départ, peiner un peu à se démarquer. Mais au fil des pages, malgré ce dessin arrondi très caricatural, sourd comme un malaise. Ce prof, vieilli prématurément, râleur, décontenancé par cette jeunesse à l'inculture triomphante, nous apparaît bien seul, Don Quichotte luttant contre les moulins à vent d'un système fou et démagogique. Sous le masque de la farce, le désarroi et la tendresse de l'auteur pour cette communauté enfermée entre les quatre murs d'un lycée s'insinue insidieusement derrière les gags, aidés en cela par ce parti pris de fonds de couleurs automnales. 
Sous titré "Guide de survie en milieu lycéen", "Une année au lycée" s'adresse à tout le monde. Que vous soyez enseignants ou non, parents d'élèves ou pas, ministre de l'éducation, ce reportage rigolard et rigolo n'en est pas moins un petit cri lancé au milieu de sonneries de portables et vrombissement du kart de Mario. Le cri d'une profession qui prend de plein fouet les problèmes d'une société qui va mal, mais qui espère encore un peu que le savoir peut améliorer la vie. Mais combien de temps y croiront-ils encore ?  Fabrice Erre prend le partie d'en rire, c'est tant mieux, même si l'envie d'autre chose se fait indubitablement sentir ...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire