mardi 9 septembre 2014

Une feuille verte d'Anne Cortey et Candice Hayat


D'habitude, j'aime les albums un peu originaux, qui sortent des jolis sentiers un peu trop balisés de la littérature jeunesse. Et quelquefois je craque pour une histoire classique et mignonne. C'est le cas avec cette "feuille verte " qui est heureuse sur son arbre mais qui décide de résister à l'automne en décidant de découvrir les mois qu'elle n'a jamais vu. Elle est courageuse la petite feuille, elle va réussir son rêve, subir le froid, la neige, seule sur sa branche. Quand le printemps reviendra  et que de nouvelles amies, sorties des petits bourgeons voisins, voisineront et copineront, elle leur insufflera un vent de liberté qui engendrera une petite révolution dans l'arbre....
C'est classique mais pourtant j'ai craqué. J'ai aimé ces graphismes aux aplats pleins de couleurs. J'ai adoré le look de la petite feuille coiffée comme un petit génie de la forêt. Et puis surtout, j'ai été très sensible à ce vent de ténacité , de résistance qui court tout le long de cette histoire. Ca fait du bien par les temps qui courent de la résistance ... Je ne sais pas si les enfants percevront bien l'obstination combative de cette feuille mais j'y mettrai tout mon coeur et lors de la lecture pour qu'ils la ressentent un peu.
Est-ce l'envie que j'ai de vouloir garder encore un peu la chaleur de l'été et ne rentrer dans l'hiver que le plus tard possible ? Non, c'est simplement la fraîcheur et la tendresse de cet album qui me sont allées droit au coeur, comme si cette feuille, si petite et fragile, symbolisait l'envie que les choses changent un peu !
C'est édité chez les excellentes éditions Sarbacane et je le recommande pour les enfants à partir de 4 ans. 




1 commentaire:

Woman at war de Benedikt Erlingsson