dimanche 20 novembre 2016

Le monde merveilleux du mari modèle de Jason Hazeley et Joël Morris



Observez bien la couverture de ce livre car, si sur mon conseil vous vous rendez en librairie pour l'acquérir, vous risquez de poser un problème à votre libraire si l'ouvrage ne lui a pas tapé dans l'œil. Où a-t-il bien pu le ranger ? Avec les poches ? Au rayon BD ? Au rayon humour ? Une recherche ardue sera nécessaire car l'ouvrage, malgré une belle couverture cartonnée, est peu épais (56 pages ) et peut se faufiler n'importe où. 
Pourquoi auriez-vous envie de vous procurer un tel ouvrage ( ou un de ses frères car, deux sont sortis au même moment  : " Le monde merveilleux de la crise de la quarantaine "et " Le monde merveilleux de la gueule de bois", titres tout aussi alléchants que réussis ) ? Tout simplement car ces petits albums pour adultes ont un triple effet. Un effet personnel car il est toujours bon de rire un bon coup surtout dans une période aussi anxiogène, un effet amical car on prendra toujours plaisir à offrir ce petit livre  même à des personnes qui ne lisent pas ou peu et enfin un effet économe.  Pour 6,50 euros, vous protégez votre budget tout en faisant plaisir,  car ce poche, en plus d'être drôle, a la particularité d'être un bel objet. 
Mais diable que renferment ces ouvrages formidablement bien traduits de l'américain ( USA) ? Le concept relève un peu de l'histoire de la presse et de l'illustration. Au Etats-Unis,  dans les années 50 la vie si jolie de ce peuple se retrouvait représentée un peu partout dans les magazines et les journaux avec des illustrations totalement stéréotypées dans ce style là : 

Tout un monde où les femmes étaient de jolies ménagères aimant astiquer leur foyer et leurs mari...enfants. Un univers où l'homme était un mâle fumant la pipe, buvant un drink dans son fauteuil en regardant la télévision pendant que l'épouse énamourée préparait le repas. ( En France, les écoles propageaient ce genre de représentations sous la forme de grandes illustrations édifiantes que les élèves d'alors commentaient sous la houlette bien pensante de leur enseignant(e) ). 
La série "Le monde merveilleux... " reprend donc ces tableaux charmants mais en  y collant des commentaires décalés, ironiques, bien sentis que des détails d'aujourd'hui rendent encore plus hilarants. Pour celui autour du mari modèle, les auteurs jouent avec tous les clichés qui accompagnent un homme marié, c'est à dire bricoleur, amateur de football, buveur, taiseux, un sexe à la place du cerveau, amateur de voiture, ... et les détournent joyeusement.  Cette confrontation entre illustrations vintages et petits textes irrévérencieux d'aujourd'hui, est un petit régal d'humour assez grinçant. Jugez celui-ci qui n'a pas forcément besoin d'être lu avec l'illustration ( même si celle-ci apporte un clin d'œil bienvenu) : " Le mari aime que les choses soient bien rangées. A la maison, les DVD, clés à mollettes, chemises, .... sont tous rangés dans un ordre compréhensible par lui seul. Olivier classe les chaussures par ordre alphabétique. Elles seront moins faciles à trouver mais au moins, ce sera logique.  Il n'est pas rare que la femme d'Olivier fonde en larmes au milieu de la nuit. "
L'éditeur précise que " cette collection a été créée pour vous aider à supporter l'absurdité totale de votre existence", je crois qu'elle y réussit parfaitement et si je regarde autour de moi, je vois beaucoup de personnes pour qui, alors qu'arrivent les cadeaux de fin de l'année, je vais essayer de rendre la vie un peu plus drôle qu'elle ne l'est ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Climax de Gaspar Noé