jeudi 16 mars 2017

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel


Tout le monde l'a dit, écrit, clamé, "Article 353 du code pénal" se hisse sans problème dans le palmarès des meilleurs romans de cette rentrée 2017. Je ne dirai pas le contraire. Cette confession devant un juge d'instruction d'un brave breton qui a poussé un autre breton à la mer possède tous les ingrédients de l'oeuvre que l'on oublie pas. C'est un assassin qui passe aux aveux et son monologue, juste entrecoupé de toutes petites relances de la part du juge, décrit par le menu les faits qui l'ont amené à ce geste ultime. 
Sous la plume inspirée de Tanguy Viel, cette banale histoire de crime devient une description au scalpel de nombreux faits de société. De la chute d'une petite bourgade brumeuse de bord de mer qui, aveuglée par d'hypothétiques bénéfiques touristiques va sombrer dans la tristesse poisseuse des chantiers abandonnés jusqu'à cette chape de plomb qui empêche tout ouvrier à pouvoir vivre un tant soit peu un rêve comme un atavisme qui n'a jamais pu s'effacer, toute la toile de fond du roman est empreinte de cette poisse sociétale. Et c'est dans ce maillage sociétal que le récit s'ancre et prend de l'ampleur avec le style si précis et si imagé de l'auteur. Il dissèque au plus près les tourments de son personnage et presque comme dans un roman policier dévoile peu à peu l'histoire, avec ses rebondissements mais aussi certains moments plus littéraires et hautement symboliques. 
Toutefois, et malgré la grande qualité de ce roman, je mettrai un petit bémol quant à l'intrigue qui par moment m'a semblé un tout petit peu tirée par les cheveux. Pour ne pas trop déflorer l'histoire, je n'ai pas tellement été convaincu par le manque de rebellion collective face aux agissements de celui qui a été assassiné ( le droit existe et nous protège quand même encore un peu ). 
Mais à part cette toute petite réserve, il reste évident que ce nouveau Tanguy Viel est l'une des pépites de ce début d'année 2017, virtuose et inspiré et avec final redoutable qui éclaire magnifiquement le livre et la réflexion du lecteur. 

2 commentaires:

  1. Je partage entièrement votre avis !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas encore acheté, mais c'est un futur achat

    RépondreSupprimer