mardi 10 décembre 2013

Petit poilu, en piste les andouilles ! de Pierre Bailly et Céline Fraipont


En piste pour le quatorzième album de la série "Petit Poilu", adorable petit personnage de type indéterminé mais diablement sympathique. Comme d'habitude, il se réveille, petit déjeune et part (seul) à l'école.

 Et comme d'habitude, il n'y arrivera pas. Cette fois-ci, il trouvera sur son chemin un chapeau claque qui l'aspirera et le conduira dans un cirque. Il rencontrera un clown qui essaiera de lui apprendre les rudiments du cirque mais Petit Poilu se montrera un bien piètre élève. 
En tant qu'adulte, je ne me shoote pas à cette BD, c'est évident. Elle est conçue pour les enfants pas encore lecteurs, disons à partir de 4 ans, car elle est sans texte. Cela ne m'empêche pas de la trouver incontournable, voire indispensable. Dessin rond, toujours avec 6 cases par page (ou presque), simple et coloré, histoire farfelue, un peu irrévérencieuse et toujours drôle, chaque album se permet  d'aborder des thèmes essentiels pour les enfants (ici, un message sur la persévérance et le courage). Chaque titre est un pur délice, une friandise qui fait du bien à la tête mais surtout une série qui devrait être mise entre les mains de tous les enfants! Qu'attend l'Education Nationale pour l'imposer dans toutes les maternelles de France et de Navarre ?  En tant que professionnel auprès de jeunes enfants, dans mon école maternelle, mes collègues et moi, lors des séances de soutien scolaire ou d'APC (Ateliers Pédagogiques Complémentaires pour les béotiens) qui se font par groupes de 3 ou 4 enfants, nous utilisons très souvent ces albums qui font merveilles et surtout auprès de ceux plus fragiles scolairement. C'est un moment de lecture plaisir formidable. On rigole, on commente les aventures du petit héros, on s'égare parfois dans des délires. C'est un excellent support pour faire passer de façon très agréable tout un tas de petites notions essentielles pour aborder la lecture. La compréhension d'une histoire, son déroulement logique, le repérage sur une page, son sens de lecture sont ici abordés en douceur, mine de rien, loin, très loin des exercices rasoirs et des leçons péremptoires et lourdaudes. Et cerise sur le gâteau, ça fait parler les enfants, même ceux qui d'habitude se taisent ! 
Bien sûr, Petit poilu ne va pas réduire l'illettrisme (quoique ...) mais il contribue grandement à faire aimer la lecture aux jeunes enfants (surtout parce qu'il n'y a pas de texte ) et leur fait aborder cette notion indispensable pour devenir un vrai lecteur : la compréhension. Petit Poilu démontre aussi que l'on peut faire une BD pour les plus jeunes sans les prendre pour des imbéciles, en sachant rester à leur portée, tout en étant inventif, drôle et sans le savoir peut être, totalement pédagogique. On dit quoi ? MERCI à Pierre Bailly et Céline Fraipont, les auteurs de cette formidable série !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson