mardi 7 février 2012

Je veux mon chapeau de Jon Klassen

Je veux mon chapeau de Jon Klassen, édité chez Milan, 12,20€. A partir de 3 ans

Encore un album qui devrait connaître le succès, le soir, dans les chambres d'enfants, et si en plus le conteur s'amuse à faire des voix différentes, on frisera sans doute le best-seller enfantin du mois. 
C'est l'histoire d'un ours qui a perdu son chapeau rouge et pointu. Il le recherche auprès des animaux de la forêt, les questionnant un à un et obtenant toujours des réponses négatives (c'est ici que l'on joue avec sa voix). 
Sur cette trame très classique, Jon Klassen, nous livre un album très fûté tant sur le plan du texte que de l'illustration. L'ours est présenté comme placide et fort attristé par la perte de son couvre-chef. Il donne même l'impression d'être un gros benêt puisqu'il rencontre un lapin portant son chapeau et qu'il se laisse berner par un flot de paroles fleurant le coupable à plein nez. L'illustration nous le montre toujours identique, avec une expression unique de pauvre simplet qu'il conservera d'ailleurs jusqu'à la fin. Mais, grâce à un texte subtil à double sens, les adultes sauront évidemment qu'il n'en est rien, que cet animal est quelque part un horrible prédateur. Beaucoup d'enfants resteront sur la fin gentillette et c'est tant mieux car les plus futés cauchemarderont peut être devant autant de cruauté. 
Si vous aussi vous voulez savoir ce qui se cache derrière ce joli gros ours, une seule solution : foncez chez votre libraire jeunesse préféré et attendez vous à lire et relire cette histoire à votre enfant, jusqu'au jour où il découvrira que le monde est bien cruel...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tabarnak de Cirque Alfonse