lundi 13 février 2012

La place du fantôme par La Grande Sophie


Aujourd'hui, j'ai eu un énorme coup de coeur pour une chanteuse que je connaissais peu, ayant apprécié quelques titres deci delà sans jamais concrétiser par l'achat d'un album. Appâté par un titre entendu en radio (Ne m'oublie pas), titillé par un article dithyrambique dans le Télérama de cette semaine et finalement convaincu que j'allais acquérir ce nouvel album grâce au titre offert par les Inrockuptibles, j'ai téléchargé (légalement) ce matin, dès l'aube, "La place du fantôme" de La Grande Sophie. Et je ne le regrette pas !
Dès la première écoute, je suis devenu addict total. Le disque fini, une seule envie : le réécouter, encore et encore. C'est bien simple, il est en boucle en ce moment et chaque réécoute est un vrai bonheur.
Pourtant, les thèmes abordés par la chanteuse qui signe paroles et musiques, ne sont pas des plus gais : solitude, perte, abandon, temps qui passe, mort, ... Les textes peuvent, d'un premier abord, donner l'impression d'être écrits uniquement pour accompagner au plus près toutes ces mélodies imparables. A y regarder de plus près, ils se révèlent sacrément inspirés et assez mystérieux pour permettre à tout un chacun d'y projeter son propre imaginaire. Tout cela est enveloppé dans une pop accrocheuse, des arrangements  raffinés et porté par la belle voix affirmée de la chanteuse. Nous parler de ses tourments avec autant d'élégance, de finesse et finalement de légèreté est vraiment la preuve que la Grande Sophie vient, avec cet album, se hisser dans la cour des très grands.
Cet album assez compact, dix titres seulement, à peine quarante minutes d'écoute, ne contient que des perles ! Et au milieu, un joyau, "Suzanne", supplique pop/folk fantomatique qui nous prend aux tripes, portée par le chant ample et maîtrisé de la (très) Grande Sophie.
Une chose est sure, ce CD est, avec le redoux tant attendu, le premier signe que le printemps n'est plus très loin. Cet album magnifique est la meilleure preuve que la chanson française est bien vivante. Il va nous accompagner jusqu'aux portes de l'été (et bien sur bien au delà), diffusant avec grâce et intelligence, une énergie bienfaisante dans cette année 2012 aux lueurs sombres.

Le très beau clip du troisième titre de l'album : "Ne m'oublie pas"







3 commentaires:

  1. J'ai eu la chance de voir La grande Sophie en concert il y a quelques années et c'était génial ! Je n'ai pas encore eu l'occasion d'écouter son nouvel album mais ce premier titre me donne envie de le faire. ça donne la pêche !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que La Grande Sophie passe dans le coin, je fonce à son concert....

      Supprimer
  2. Moi aussi "Suzanne" m'a littéralement conquis. Cette album est vraiment magnifique.

    RépondreSupprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson