mardi 30 avril 2013

Le trou d'Oyvind Torseter


"Le trou" comme son nom l'indique est un album avec un trou, un vrai. On pourrait dire qu'en littérature jeunesse, le livre à trou(s) est un genre à lui tout seul. Cette parution à "La joie de lire" arrivera à faire son trou dans les librairies car, à défaut d'être vraiment original, il a la particularité de susciter le débat. 
Proposez cet album à plusieurs personnes et hop, votre soirée va démarrer du bon pied, pas de trou dans la discussion car chacun aura son interprétation. Le cartésien pinaillera sur le peu de logique de certains passages, car un trou ne peut être enfermé dans un carton comme le fait le héros. L'amateur d'absurde sera aux anges, se délectant notamment du laboratoire de troutroulogie dans lequel semble finir le facétieux trou. L'intello, lui, trouvera tout un tas de significations sous-jacentes, ce trou pouvant avoir des allures tout à fait philosophiques. 
Mais, me direz-vous, cet  album s'adresse-t-il à des enfants ? Bien sûr que oui ! A partir de 7 ans ils pourront apprécier pleinement cet humour si particulier et l'inventivité de cet auteur suédois. Mais vous l'aurez compris, comme finalement beaucoup d'albums jeunesse, il plaira aussi à un public adulte qui aime encore retrouver de temps en temps un peu de son insouciance enfantine. N'est-ce pas le lot des albums réussis de plaire à un public de 7 à 77 ans ? 
 Livre lu dans le cadre de masse critique du site BABELIO

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson