mercredi 1 janvier 2014

Que vais-je garder de 2013 ?

A tous ceux qui tombent par hasard sur cette page et surtout à tous ceux qui viennent de temps en temps se promener gentiment sur mon blog, je souhaite bien sûr une excellente année 2014 pleine de belles choses, de celles qui embellissent la vie de tous les jours. 

Comme je l'ai fait l'an dernier à la même époque et parce qu'aussi c'est un peu la tradition, je fais le tri dans tout ce que j'ai pu lire, voir, écouter et je ne garde sur mes étagères que ce qui m'a vraiment emballé, transporté, fait vibrer en 2013. (Si c'était vrai, je vivrai alors dans un petit deux pièces plutôt que dans une grande maison...). Ce choix est totalement personnel et fait parmi le peu de choses que j'ai lu, vu, entendu l'an dernier, au milieu d'une production foisonnante. 

CINEMA

En lisant les bilans de mes journaux préférés, je m'aperçois qu'il y a au moins deux films français qui tirent leur épingle du jeu alors qu'au moment de leur sortie je n'aurai pas parié deux kopecks sur leur soi-disant importance. Non, il ne s'agit pas de "La vie d'Adèle" ou de "L'inconnu du lac", les deux incontournables selon la critique, mais de "La bataille de Solférino " de Justine Triet et "La fille du 14 juillet " d'Antonin  Peretjatko.... Je ne les ai pas vus (à mon grand désespoir) et il va falloir donc que je me fasse une séance de rattrapage avec les DVD....

Mes trois incontournables pour 2013 sont : 

A touch of sin de Jia Zhang-ké dont l'esthétique, alliée à une description terrible de la Chine fait de ce film un véritable choc visuel et culturel et surtout  du grand cinéma comme on en voit rarement!

Django unchained de Quentin Tarantino qui m'a scotché sur mon siège. C'est le film brillantissime d'un adorateur du cinéma qui joue de tous les codes de la narration avec une virtuosité démoniaque. 



L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie ou comment avec peu de moyens, du talent, un petite dose de provoc et surtout un vrai regard de cinéaste proposer un discours universel sur l'amour, la vie.



LIVRES

Je ne sais pas si c'est parce que c'est un hasard ou de la chance mais je n'ai pas lu trop de daubes... Mais je n'ai pas non plus été énormément enthousiasmé par ceux qui me sont passés par les mains. Les quelques ouvrages encensés par la critique (Ladivine, L'histoire d'un mariage, ....) ne m'ont pas emballé plus que ça. C'est peut être parce qu'au mois de janvier dernier que j'ai eu mes deux gros coups de coeur, que par la suite tout m'a semblé un peu fade...

Les trois livres que je conserverai jalousement dans ma bibliothèque (et que j'offrirai, ferai lire autour de moi) sont : 

Tout s'est bien passé d'Emmanuèle Bernheim
L'écriture précise et concise, le propos sans doute mais surtout le regard unique que l'auteur porte sur sa vie et sur la fin de son père, ont fait que j'ai éprouvé une émotion comme rarement en lisant un roman. C'est sûrement très personnel mais il m'est impossible de ne pas mettre ce livre sur mon podium. Ceci dit, tous les précédents romans d'Emanuèle Bernheim m'avaient emballé...





Un petit roman (par la taille) qui recèle des trésors de beauté et de sensibilité, une âpre histoire d'amour islandaise qui touche les coeurs et qui, mine de rien, aborde tous les grands thèmes de la société d'aujourd'hui. Un vrai travail d'orfèvre de la littérature. 



Celui là, vous ne le trouverez pas en librairie (mais qu'attendent les grands éditeurs pour aller y jeter un oeil ? ) et pourtant, il restera comme le vrai coup de poing de 2013. Tout est ambitieux dans ce livre,  la narration, le propos, les références, le désir de bousculer le lecteur tout en restant passionnant. Il y a quelques petites choses à élaguer mais quelle énergie, quelle écriture, quel regard ! C'est parfois inconfortable, ça fait réagir, ça retourne... Peu d'écrivains publiés aujourd'hui peuvent se vanter de faire naître autant de sentiments à leurs lecteurs ! N'hésitez donc pas à jeter un oeil à ce roman gonflé ! Je l'ai fait lire autour de moi et je n'ai eu que des bons retours...
Vous trouverez ce livre ici : 
Pour 4.94 euros (en version ibook) vous aurez un vrai roman contemporain qui ne vous laissera pas indifférent !( Beaucoup moins cher qu'un poche de Mr Lévy, Musso ou Schmitt)
Je reprécise que je ne connais pas l'auteur (même si, depuis ma critique enthousiaste, il laisse sur mon blog des commentaires toujours très pointus ...)

BANDES DESSINEES

Si le roman classique ne m'a pas apporté mon lot de surprises et de découvertes, ce n'est pas le cas en bande dessinées (ou en roman graphique pour ce qui me concerne) qui a été très riche en 2013. Beaucoup d'albums originaux ont été publiés montrant une diversité et des sources d'inspiration infinies. le choix de trois titres n'a pas été facile...

Mauvais genre de Chloé Cruchaudet



Ce roman graphique est une évidence pour tout le monde : une réussite totale tant au niveau dessin, qu'au niveau scénario. Je ne suis pas original dans mon choix, simplement totalement admiratif pour l'auteur de ce chef d'oeuvre.


Orignal de Max de Radiguès



Un récit terrible et troublant sur l'adolescence, un de ceux qui met mal à l'aise mais dont on ne ressort pas indemne...


Ainsi soit Benoîte Groult de Catel



Parce que quand le portrait d'une grande féministe rencontre le talent d'une auteure tout aussi féministe, cela donne un roman graphique étourdissant de brio, de légèreté et d'intelligence !

DISQUES

Dans cette rubrique je vais vous donner les trois disques qui m'ont accompagné durant l'année (ou qui m'accompagnent encore). Je ne suis pas musicien, juste un consommateur lambda. Je télécharge (légalement) pas mal d'albums (surtout de la chanson française) et je m'aperçois que, malgré plein de qualités,certains disques tombent assez vite dans le silence de ma bibliothèque itunes... Il n'y en a que quelques uns qui reviennent inlassablement dans mon ipod ou dans ma voiture... Les trois albums qui suivent ne sont bien sûr pas les meilleurs de l'année (surtout en regard des 100 meilleurs des Inrocks, c'est même pitoyable) mais ceux dont l'écoute à bercer mes journées, mes voyages en 2013.

Rouge ardent d'Axelle Red



Grand retour de la chanteuse belge qui a bercé mon oreille toute l'année parce qu'elle s'est bornée à faire ce qu'elle sait faire de mieux : la chanson tendre. Très inspirée par le film de Sean Penn "Into the wild", un bijou gracieux d'émotion. 


(Pas de chance, c'est le seul titre rythmé de l'album, mais très bon quand même !)





Ce Suisse a un talent de mélodiste hors pair. Son précédent album avait attiré mon oreille, celui-ci confirme qu'il a tout d'un grand et contient le plus beau duo de l'année "Le fil du jour " avec Jeanne Cherhal, hélas pas disponible sur you tube...


The golden age de Woodkid


Je n'en ai pas parlé sur le blog mais il est certain que sa musique aux multiples inspirations m'a enchanté les oreilles ....et les yeux car ses clips sont tout aussi enthousiasmants. 



I love you, version album
Ilove you, version quintet....



Run boy run


3 commentaires:

  1. Bonne année à vous et merci pour vos judicieuses critiques.

    RépondreSupprimer
  2. Belle et heureuse année 2014 !
    Merci pour ce beau florilège 2013.
    Amicalement blog

    RépondreSupprimer
  3. Bonne et heureuse année à toi et à très bientôt :)

    RépondreSupprimer

Woman at war de Benedikt Erlingsson