samedi 9 juillet 2016

Benoît Dorémus "20 milligrammes" Clip officiel (2016)







La compil de l'été 2016 de "Sans connivence"

L'été est un moment de festival, de voyages, de temps libre et de découvertes. Comme tout le monde, j'ai de temps de flâner un peu partout, de regarder, d'écouter, sur le net mais surtout dans la vie réelle. Les rencontres, les échanges divers permettent de découvrir une multitudes de choses,de gens, de créateurs, de simples amateurs aux goûts affirmés. En matière de musique, je suis loin d'être un spécialiste  ( n'est-ce pas Y.F. ?), mais je persiste à donner mon avis sur ce qui m'accompagne depuis toujours : la chanson française. Et durant cet été, le blogueur en vacances a décidé, contre vents et marées, de partager ce qui lui sert de bande son estivale. 
Le premier de cette compil est Benoît Dorémus et son clip : " 20 milligrammes"
En plus d'un visuel très réussi, punchy et avec un beau noir et blanc, avouez que ce titre slamé est fort bien écrit ! Enfin un chanteur à texte, inspiré, qui se coltine une réalité rarement abordée en chanson. J'aime quand on me chante avec talent et un poil de dérision, notre quotidien pas joli-joli...
Evidemment, cela donne envie d'aller écouter tout l'album ( "En tachycardie" sorti au début de l'année).
Et là, une petite surprise. Si les textes sont tous très bien sentis, toujours écrits avec un vrai regard pertinent et original, le patronage de Francis Cabrel se fait sentir ( oui, ce dernier a donné un gros coup de pouce ). L'énergie de" 20 milligrammes" est calmée par des titres guitare/voix moins énervés et du coup moins originaux de prime abord. Une écoute plus attentive permet de découvrir un parolier de talent qui a un vrai univers. Même si certains titres me semblent plus faibles, peut être trop marqués par l'inspirateur ( "Lire au chiotte" lorgne trop vers Renaud par exemple), d'autres sont de petites gâteries que l'on écoute sans compter : " Ton petit adultère" est vraiment jolie ou "Aïe, ouille" et ses sonorités marquées, prouve que l'on peut encore faire un son original juste avec une guitare ( ok, y'a aussi Cabrel au banjo, mais qui le sait ou l'entend vraiment ? )
Sans être dépressif, ni consommateur d'anxiolytiques, "20 milligrammes", clip aussi beau que percutant, m'enchante et est donc le premier titre de ma compil d'été !
Bientôt, le deuxième !

1 commentaire:

  1. J'ai du effectivement écouter tout l'album, car mon cœur s'est emballé! Merci pour cet agréable épisode de tachycardie;-)
    J'ai bcp aimé aussi "la femme de ma vie", "l'existentiel"...

    RépondreSupprimer

Tabarnak de Cirque Alfonse