lundi 16 septembre 2013

Ben (intégrale, volume 5) de Daniel Shelton


Bienvenue dans le monde bon enfant de Ben ! Ben est un sympathique retraité canadien, gourmand, paresseux, passionné de golf et de télévision et accessoirement de jardinage quand Olivia son épouse lui   colle une tondeuse dans les mains. Comme beaucoup de grands-parents, Ben et Olivia ( appelée plus simplement Liv) gardent, à la journée, les trois petits enfants de leur fille, adorables bambins mâles un peu intrépides. Au rythme des saisons, nous suivons leur vie, leurs petits soucis quotidiens, leurs étonnements face à un monde qui change.
Ben n'est pas une découverte pour moi, car je suis un fidèle lecteur de ces strips que j'aime bien offrir à mes collègues lorsqu'ils partent à la retraite. (J'ai déjà parlé d'un précédent recueil ICI ) Dans ce volume qui réunit les huitièmes et neuvièmes saisons, la drôlerie, le cocasse, les petits travers quotidiens sont toujours épinglés, mais on sent la veine s'épuiser un peu. Le plaisir de retrouver toute cette famille est toujours là, mais j'ai l'impression que la série vieillit petit à petit (comme son auteur sans doute). Le comique reste frais et détendant, mais est moins salé qu'au début. On sourit, on s'attendrit, on apprécie à l'occasion un trait d'esprit, on s'agace aussi parfois sur des situations un peu stéréotypées. Bref, tout cela ronronne un peu. Reste quand même, le dessin, magnifiquement classique et très expressif , qui apporte une chaleur particulière à l'ensemble et donne à ces personnages une proximité épatante. On lit Ben, comme on enfile un vieux pull confortable et un peu usé, mais rassurant, comme si le temps n'avait guère de prises sur nous et que tout était quasiment immuable. 
Je salue par contre le changement d'éditeur, et félicite les éditions de La Pastèque pour la qualité de fabrication de cet album qui en fait un très bel objet que j'aurai encore plus plaisir à offrir... donne à la série Ben une nouvelle jeunesse inespérée. 

Lu dans le cadre " La voie des indés", opération à l'initiative du site LIBFLY que je remercie vivement pour cette lecture. 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Woman at war de Benedikt Erlingsson