jeudi 29 novembre 2012

Mauvaise fille de Patrick Mille


Que dire de cette chose ? Y'a rien à dire puisqu'il n'y a rien dans ce film.
Une mère cancéreuse est à l'hôpital. Sa fille tombe enceinte tout en buvant du Ricard. Maman meurt. le bébé naît. Voilà, je suis désolé, j'ai tout raconté ! Y'a plus de suspense, j'ai même dévoilé la fin. Ce n'est pas grave car, si par malheur vous allez voir ce film, vous sortirez avant ce dénouement incroyable. Mais vous n'irez pas voir ce navet ou alors vous tenez absolument à engraisser "la grande famille du cinéma"et verser votre obole à tous ces fils et filles de qui brillent au générique. Il y a même un Barouh pour les décors et un Morali pour la musique, les fils de Pierre (Barouh, chanteur) et de Jacques (Morali, producteur des Village People) surement... Et puis, il y a Izia Higelin dont la promo nous serine que c'est la révélation de l'année. Mouais, elle a un peu d'autorité à l'écran mais elle a encore pas mal de progrès à faire surtout dans l'émotion. Et difficile de briller dans un film vain, mal fichu, mal réalisé et qui devient très vite insupportable.
Si vous envie de voir Bob Geldolf se promener avec un énorme nounours beige, Carole Bouquet jouer avec une perruque, Izia Higelin cajoler un bébé Corolle dans une maternité (c'est sensé être un vrai bébé...) et Patrice Pelloux faire une apparition, allez-y. C'est chic mais surtout toc. On s'ennuie énormément devant ces bobos suffisants et têtes à claques. Il n'y a rien à sauver là dedans sauf peut être deux ou trois regards expressifs de Carole Bouquet...donc 12 secondes de film !



3 commentaires:

  1. le livre etait superbe!!!! je vais y aller malgré tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu le livre, je ne peux donc pas comparer... A ce qu'on m'a dit, dans le bouquin le lecteur était dans la tête de l'héroïne. Ici, on est nulle part...

      Supprimer
  2. Je n'ai pas été touchée par le livre, alors que le sujet était censé être poignant. Ce n'est pas mal écrit, mais je ne sais pas comment l'expliquer, je ne me suis pas sentie impliquée. Par contre le film me tentait bien... en dvd à l'occasion? :-)

    RépondreSupprimer

La troisième guerre de Giovanni Aloi

 Faire un film sur ces hommes que nous voyons déambuler dans nos villes engoncés dans une tenue qui rappelle quelque cuirasse d'antiques...