jeudi 20 octobre 2011

Cyril Mokaïesh en concert

Son premier disque sorti au printemps dernier a été pour moi un coup de coeur malgré une production un peu grandiloquente. Cet automne, il était finaliste du prix Constantin, ce qui est déjà la preuve que ses compositions ont attiré l'oreille des professionnels. C'est donc avec curiosité que j'ai assisté à son concert hier soir dans une petite salle, à moitié pleine et avec un public qui ne le connaissait pas vraiment ou pas du tout.
C'est seul avec sa pianiste, une belle énergie et un beau culot que Cyril Mokaïesh a débuté son concert en piano voix avec "du rouge et des passions", chanson inspirée par Léo Ferré. Puis, accompagné de ses musiciens, se sont enchaînées les titres de son album qui, sur scène, prennent évidemment une autre dimension, car débarrassées des arrangements un peu lourds du disque. Cependant, on a bien senti que durant la première moitié du concert, le chanteur manquait un peu d'assurance devant ce public à conquérir, il n'y avait pas dans la salle assez de fans pour le soutenir. Mais le concert a pris bonne tournure au moment où, seul devant le micro, Cyril Mokaïesh nous a récité/joué un poème, avec une sincérité qui le mettait quasiment à nu, devant un public soudain très attentif. En enchaînant avec des titres plus pêchus, puis une reprise musclée de Marc Lavoine pour terminer par le fameux "Communiste",  la salle a été emportée et conquise si j'en juge par les commentaires des spectateurs autour de moi.
Pour moi ce fut une belle soirée, Cyril Mokaïesh est encore jeune, mais a un énorme potentiel et l'on va sûrement le voir décoller dans les années qui viennent. En plus, ce jeune homme, au physique plus qu'avantageux, est vraiment sympathique, ouvert. Il a échangé de manière spontanée avec les spectateurs à l'issu de son concert, montrant ainsi que la sincérité se dégageant de ses chansons n'est pas une posture et que l'humanité que l'on a ressenti au travers de ses compositions est tout simplement l'émanation d'un belle personne.
Et cliquez sur le lien pour le live de Cyril Mokaiesh dans l'émission taratata du 14 octobre dernier :

http://video.mytaratata.com/video/iLyROoaf2nuR.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La troisième guerre de Giovanni Aloi

 Faire un film sur ces hommes que nous voyons déambuler dans nos villes engoncés dans une tenue qui rappelle quelque cuirasse d'antiques...