lundi 11 février 2013

Ce n'est pas mon chapeau de Jon Klassen


Je vous avais déjà dit tout le bien que je pensais du précédent album de Jon Klassen"Je veux mon chapeau" et voici maintenant, non pas une suite, mais une nouvelle version tout aussi réussie que la précédente.
Finis l'ours et les animaux de la forêt, plongeons dans un étang où un tout petit poisson est super fier d'avoir voler le chapeau à un très gros poisson pendant qu'il dormait. C'est le petit poisson qui parle et qui essaie de se persuader que son acte passera inaperçu...tout en filant se camoufler dans des hautes herbes touffues.  Mais c'est le gros poisson que l'on voit à l'image, énorme, ne bougeant quasiment pas mais à l'oeil ô combien expressif !!!
Avec ses airs simplistes, cet album est en fait assez compliqué à aborder par des enfants habitués aux textes redondants. Ici, l'illustration est en parfaite contradiction avec les pensées du petit poisson, créant ainsi un suspens bourré de clins d'oeil et obligeant le jeune lecteur à une attention redoublée. On sera enthousiasmé par la précision du trait de Jon Klassen qui avec trois fois rien fait dire beaucoup de choses à ses personnages. On notera également l'emploi d'une palette de couleurs rarement utilisées en jeunesse, des tons...heu ...que je qualifierai de ...taupe (vous savez ces couleurs indéterminées qui oscillent entre le gris pigeon, le mauve foncé, le bordeaux pâle ou le marron verdâtre, ces coloris indéfinissables qui sont maintenant systématiquement casés sous cette appellation). Je ne dirai rien de la fin, qui est de la même veine que dans l'album précédent, avec peut être une interprétation moins noire...
Cet album est un régal d'humour et surtout totalement réussi. Un album comme je les aime, qui ne prend pas les enfants pour des idiots et qui parie sur leur intelligence. Cependant, il sera pleinement apprécié à partir de 4/5 ans et plus.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mortelle dédicace de Elly Griffiths

 " Mortelle dédicace" s'adresse en premier lieu à tous les amateurs de polars anglais à l'ancienne, façon Agatha Christie ...