vendredi 21 février 2014

Petit ours mal peigné et le ballon rouge de Chris Wormell


Petit Ours Mal Peigné, mais tout mignon quand même, trouve un joli ballon rouge. Joueur, il shoote dedans et le voilà disparu dans le feuillage du grand chêne. Ce n'est pas qu'il soit très courageux, mais petit ours mal peigné veut le récupérer. Il commence alors une ascension qui ne sera pas sans danger, ni sans rencontres...
Sous un aspect mignonnet, se cache pour les enfants un album terrible ! C'est un véritable suspens auquel ils sont conviés et attention aux sensations fortes ! Oui l'ourson est tout mignon, oui il est accompagné d'adorables lapins et de craquantes petites souris, mais ce qui se passe dans l'arbre est absolument prenant et captivant. Lisez-le à des enfants de 3/4 ans, vous les verrez sursauter quand vous tournez une page, voire se cacher les yeux pour ne pas voir. Ce n'est pas effrayant, mais cet album propose la dose exacte d'émotion que l'on peut ressentir à cet âge là. Et cette douce petite frayeur est due à la magie des illustrations de Chris Wormell qui, avec un graphisme sage et classique, arrive à créer de l'émotion tout du long. Les enfants sont à la fois effrayés par les animaux rencontrés dans l'arbre ( un écureuil, un hibou et une cigogne) mais ressentent également la sensation de vertige qu'éprouve l'ourson. Mais rassurez-vous, l'histoire se termine bien bien malgré un suspens intenable quand l'ours dégringole dans le vide.
Pour moi, cette deuxième aventure de Petit Ours Mal Peigné est vraiment une grande réussite ( et bien meilleure que le premier volume). Il allie une histoire simple avec un dessin pleine page splendide, qui permet aux jeunes enfants de vivre une vraie aventure, avec tension et frayeur, d'en sortir vainqueur et donc plus fort. Un album qui passionne et qui fait grandir ! Et pour les parents, n'est-ce pas quelque part un clin d'oeil à Winnie l'ourson, la gourmandise en moins ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mortelle dédicace de Elly Griffiths

 " Mortelle dédicace" s'adresse en premier lieu à tous les amateurs de polars anglais à l'ancienne, façon Agatha Christie ...