jeudi 8 octobre 2015

Fatima de Philippe Faucon


Fatima est femme de ménage. Voile vissé sur la tête, elle travaille sans relâche dans des bureaux éloignés où un car la conduit de bon matin ou chez des bourgeois  qui profitent de son apparente  placidité pour la déclarer en partie au black. 
Fatima est divorcée et fait tout ce qui est en son pouvoir pour assurer à ses deux filles un avenir meilleur car elle reste persuadée que le France va leur permettre de s'extraire socialement. 
Fatima ne parle pas le français mais essaie de l'apprendre en volant quelques heures à ses maigres moments de loisirs. Elle le comprend mais n'ose pas encore s'exprimer dans cette langue même dans ses discussions avec ses deux filles qui, elles, ne connaissent guère la langue de leur mère.
Fatima fait tout ce qui est possible pour s'intégrer mais se trouve confronter à ce racisme ordinaire insidieux mais prégnant, dans une vie de tous les jours où les autochtones rivalisent de suffisance, d'incompréhension et de bêtise pour sans cesse remettre cette femme dans sa supposée condition de bête de somme inculte et ignare. 
Fatima regarde vivre ses deux filles qui luttent chacune pour sortir de leur condition, empruntant pour l'aînée le chemin du travail et des études et pour la cadette celui de la rébellion facile et improductive.
Fatima assume avec amour le désarroi de ses enfants, la jalousie et la perfidie de ses voisines ainsi que la condescendance brutale de ses patrons, jusqu'au jour où elle chutera lourdement dans un escalier, comme si cette charge toute symbolique était soudain devenue trop lourde....
" Fatima" est un film modeste mais qui nous touche profondément car son réalisateur, Philippe Faucon possède un vrai regard de cinéaste. Sans jamais forcer le trait, par petites scènes aux apparences simples, il dresse à la fois le portrait du racisme ordinaire mais aussi celui d'une famille pas si éloignée de la notre, la rendant formidablement proche et procurant aux spectateurs une émotion profonde et véritable.
"Fatima" est une oeuvre ouverte, s'adressant à tous ,dont on espère qu'il trouvera son public et  pas seulement la frange de cinéphiles bobos et pointus. Gageons que l'admirable travail des  nombreux animateurs des salles art et essai de France saura faire venir un public autre, aussi bien celui des français immigrés qui se trouvera confronté à la vision non manichéenne d'une vie proche de la leur, mais aussi cette droite décomplexée ("de race blanche" pour citer Nadine M.) qui pense encore que des étrangers n'ont pas les mêmes sentiments qu'eux face à la vie et au devenir de leurs enfants et que les infimes mesquineries qu'ils crachent inlassablement leur sauteront enfin aux yeux.  
"Fatima" est un film profondément humaniste, qui ne rejette pas les vraies questions et sait interroger tous les spectateurs sans exception. Il résonne en chacun de nous, quelque soit notre origine et notre milieu. sans jouer les gros bras ou  les donneurs de leçon. Ce regard là fait du bien à l'heure où les débats s'exacerbent de façon violente et terriblement inquiétante et vulgaire. 
" Fatima" est le portrait indispensable et superbe de trois françaises d'aujourd'hui. 





  

1 commentaire:

L'amour par temps de crise de Daniela Krien

Le titre français de ce roman à succès allemand pourrait laisser penser que nous pénétrerons dans les amours de quelques uns durant cette pé...