mercredi 30 mai 2012

L'ours à collier de Jasmin Schäfer


Voilà un album qui me laisse perplexe. J'ai eu beau le relire plusieurs fois, je ne vois vraiment pas ce qui a pu donner à un éditeur l'idée de le publier. Et je vois encore  moins à qui il peut s'adresser....
Aux enfants bien sûr, mais lesquels? Aux enfants qui aiment les ours ? Sûrement, sauf qu'ici beaucoup risquent d'être déçus. L'ours à collier a une drôle d'allure : il est gros, mais avec de toutes petites pattes et de toutes petites oreilles. Un ours d'artiste...
Alors, peut être que cet album s'adresse aux enfants qui aiment les ours et qui sont sensibles à l'art.
Sûrement, c'est à mon avis, sa principale qualité : il est entièrement en noir et blanc, avec un beau dessin  fin (à la plume?) du plus bel effet. Chaque illustration pleine page est empreinte d'une certaine poésie, jamais en redondance avec le texte lui faisant face. Mais comme ce texte est souvent un peu décalé, du genre : "C'est si petit le monde... se dit-il parfois" ou " Il a aussi pris le train à travers la Forêt Noire "...
Le lecteur potentiel doit donc apprécier les ours tout en étant sensible à l'art mais aussi à la poésie et à la philosophie...
Hmmm, ça réduit le potentiel des futurs acquéreurs...
Moi, je rajouterai que ça peut plaire aussi aux adeptes des albums "Emilie" ( vous savez la petite fille rouge et son hérisson qui ont fait le bonheur des enfants des années 70) car on retrouve un texte avec les mêmes gros caractères scripts. Mais aussi aux lecteurs de Tchoupi, car eux aiment quand il n'y a pas de vraie histoire et que l'on saute du coq à l'âne au fil des pages.
Donc, si je résume, le lecteur ciblé pour "L'ours à collier" est un enfant artiste, philosophe, poète qui aime aussi les "Emilie" et les "Tchoupi".... Rare ?
Non ! C'est quasiment la description type de l'acheteur d'album pour enfants : je veux parler du parent.
Comme ce sont eux qui ont la carte bleue, on dit bravo aux éditions Autrement : ciblage parfait ! Les ventes seront bonnes... ou pas. Parce que vraiment, il faut être ou très pressé ou le trouver en solde pour offrir un tel album à un enfant.... Ou alors aimer les dessins en noir et blanc à la plume  qui sont ici très réussis. Mais est-ce suffisant pour dépenser 14,50 euros?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...