vendredi 25 mai 2012

Z comme Don Diego de Fabcaro et Fabrice Erre


Décidément le strip d'une demie planche doit être à la mode chez les éditeurs, puisqu'après "Les aventures de la fin du monde " dont j'ai parlé il y a quelques jours ICI, voici que sort chez Dargaud le premier tome de la série " Z comme don Diego", sous titré "Coup de foudre dans l'hacienda".
Vous le devinez déjà, il s'agit d'un pastiche du Zorro de Walt Disney, la célèbre série de mon enfance.
On y retrouve bien Bernardo et le sergent Garcia, assez proches de ce qu'ils étaient dans le feuilleton télévisé. Par contre, c'est au sémillant Don Diego à qui les auteurs ont donné une sérieuse transformation. Incapable d'assumer sa double personnalité, en bute aux quolibets des amis qui le prennent plus pour un homo que pour un héros valeureux, Don Diego se révèle être un parfait crétin, plus bête que méchant. Dans ce premier épisode, il va tomber amoureux de de la senora Sexoualidad, fille du nouveau gouverneur et faire des pieds et des mains pour lui prouver sa bravoure et se faire aimer d'elle.
Pas toujours dans la dentelle, un brin potache, ce premier tome est tout de même très plaisant à lire. Rire et humour sont au rendez-vous même si certains strips sont un peu inégaux. Jouant avec les codes de la série bien connue, les auteurs arrivent à créer une ambiance totalement bouffonne teintée de non sens. Arrivé à la fin de l'album, on commence à y prendre vraiment goût. Pour moi, c'est sûr, j'achèterai le deuxième tome sans hésitation. 
Pour l'anecdote, le dessinateur Fabrice Erre est le frère de JM Erre, l'auteur de romans hautement humoristiques ( dont je vous ai parlé ICI ). Le talent a donc frappé deux fois à la porte des Erre...



1 commentaire:

  1. Je suis curieux de lire le deuxième tome qui paraîtra à l'automne. Au plaisir de te relire...

    RépondreSupprimer

Au coeur des abstractions, Marie Raymond et ses amis de Victor Vanoosten / Musée de Tessé Le Mans

 Désormais Paris et ses grandes expositions ( souvent hors de prix) peuvent trembler sur leurs cimaises, la province...heu les régions... jo...