dimanche 17 juin 2012

Journal de France de Claudine Nougaret et Raymond Depardon


Ma seule réserve pour ce film se portera sur le titre. Il aurait du s'appeler "L'oeil de Depardon" ou 'Le regard de Raymond" mais pas "Journal de France" même si cela concerne quelques plans de ce film mosaïque tout à fait passionnant.
Bien sûr, il y est un peu question de la France que Raymond Depardon sillonne au volant de sa camionnette/camping-car dans le but de photographier des bouts de village sans voiture ni passant, clichés en forme de réflexion nostalgique. Mais le vrai sujet est ailleurs.
Ce documentaire est à la fois le portrait plein de tendresse du grand reporter et une petite rétrospective de son travail à partir des chutes (ou non) de tous ses films ou reportages. Je l'avoue, j'en ai pris plein les yeux !
Les images de Mr Depardon, qu'elles soient en noir en blanc, granuleuses, filmées sur le vif, sont à chaque fois l'oeuvre d'un oeil expert qui saisit admirablement la beauté d'un lieu, même le plus banal, la force de l'instant présent quand il filme les événements dramatiques ou politiques, l'humanité dans son expression la plus vraie quand il se pose en observateur de ses contemporains.
Et quand la caméra nous montre le Raymond Depardon d'aujourd'hui, son regard bleu, intense, illumine l'écran et nous fait comprendre que celui-ci est unique.
Ce film est une leçon de vie. Quelle trajectoire ! De la guerre civile au Vénézuela, filmée au milieu des balles, aux prises de vue à l'ancienne dans les petites bourgades françaises désertes d'aujourd'hui, il nous est décrit un cheminement intérieur qui, au fil du temps, se réduit à l'essentiel : l'épure.
C'est le parcours d'un grand artiste auquel ce documentaire nous convie. Il ne faut pas le rater !


1 commentaire:

  1. En visionnant la bande-annonce, on est directement emporté dans une ambiance, j'ai très envie de le voir !

    RépondreSupprimer

FIF85, Festival International du Film de La Roche sur Yon ( une journée au)

Heureusement la Vendée, dans le domaine culturel, ne se résume pas qu'au Puy du Fou. Ainsi, en octobre depuis 12 ans, se déroule un fest...