samedi 31 janvier 2015

Le livre qui dort de Ramadier et Bourgeau


Le coucher des jeunes enfants est un moment important qu'il convient de ne pas rater ! Les parents doivent faire preuve autant de persuasion que de douceur. Passer à côté  de ces quelques minutes de connivence peut être le départ pour une soirée infernale qui risque de s'achever dans l'énervement voire l'hystérie. L'enfant, petit être pas si pur que ça, le sait et est, comme un guerrier, prêt pour résister à toutes les attaques sournoises de parents désireux de retrouver un peu de leur liberté d'adultes . S'il sent qu'il y a une faille dans la détermination parentale, c'est foutu ! En route pour une succession de réclamations de type urinaires, câlines, littéraires, voire gastronomiques. 
C'est pour cela qu'il faut ritualiser ce moment. Et les excellentissimes Ramadier et Bourgeau ont pensé à vous, parents désemparés. Ils ont créé le livre qui saura clore sans ennui cette phase délicate de la vie de famille. Après avoir lu (ou relu ) une, peut être deux histoires, "Le livre qui dort" est le parfait complice pour achever de façon douce mais ferme (bon la fermeté est dans le camp des parents, il faut savoir dire stop à un moment donné) ce moment de tendre complicité. 
Le livre en question est sur le point de s'endormir.... on va murmurer cette petite histoire, qui relate bien les envies du monstre allongé mais prêt à tout pour résister. On va jouer tout doucement à l'endormissement et quand sur la dernière page la délicieuse souris rose dit : "Bonne nuit", on va délicatement poser l'album et quitter doucement la chambre, l'esprit serein d'avoir accompli son devoir de parent. L'enfant, s'il est normalement constitué et éventuellement sensible à la poésie et à la finesse de Ramadier et Bourgeau, ne pourra que plonger dans un bon sommeil réparateur et indispensable à son bon équilibre. 
Cet album est le parfait allié pour signifier la fin du matche et le passage à la seule activité nocturne : DORMIR ! Ok, cela ne devrait pas fonctionner au delà de trois ans (et encore, allez savoir...) mais de 18 à 36 mois, c'est un excellent investissement, je vous l'affirme ! Essayez-le et vous me remercierez ! Heu non, remerciez plutôt les auteurs d'avoir toujours des idées pétillantes et rigolotes pour vos bambins,ce sont eux les véritables propagateurs de bonheur !


2 commentaires:

  1. Je vais demander à mes enfants de me faire d'autres petit-enfants pour pouvoir leur lire ce livre !! Je suis certaine qu'ils seront d'accord
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends mieux maintenant pourquoi notre taux de natalité est si haut en France! Les grands-mères sont très persuasives !

    RépondreSupprimer

Kaamelott de Alexandre Astier

  Quand on n'est pas fan de la série et qu'en plus on n'en a aperçu qu'une ou deux scènettes durant sa vie de téléspectateur...