dimanche 1 mars 2020

Cyrille, agriculteur,30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes de Rodolphe Marconi



Sans l'ombre d'une fioriture, on suit le quotidien de Cyrille, jeune agriculteur auvergnat qui survit dans une ferme qui se trouve dans l'impossibilité de lui procurer le moindre salaire. Le sujet, devenu soudain cinématographique du fait du succès de " Petit paysan" ou " Au nom de la terre" , pourrait paraître surfer dans le sillage de ces deux films, mais il n'en est rien. Totalement sincère autant par le regard du cinéaste que par la présence sensible de Cyrille qui nous fait partager autant sa vie, ses soucis, ses doutes que son intimité, le film distille à chaque plan une émotion de plus en plus forte. En évitant tout pathos, en misant sur la justesse du regard et l'authenticité du portrait, " Cyrille"  nous bouleverse profondément, durablement, où acharnement et solitude se mêlent avec un désespoir qui sourd à chaque image, à chaque parole. Un film déchirant qui balaie les fictions précédemment produites sur ce même thème.

🔆🔆🔆🔆/5

1 commentaire:

  1. Bonsoir Pierre D., ce film m'a beaucoup ému et je retourne le voir ce soir avec mon ami. Il paraît que Cyrille a retrouvé un travail, c'est bien pour lui mais c'est triste quand même. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

La troisième guerre de Giovanni Aloi

 Faire un film sur ces hommes que nous voyons déambuler dans nos villes engoncés dans une tenue qui rappelle quelque cuirasse d'antiques...