samedi 14 novembre 2015

13 novembre, tristesse


Jour de grande tristesse, jour où l'humanité révèle encore un peu plus son inhumanité, jour où soudain le consensus national semble se réveiller encore une fois, jour où le chagrin et l'empathie l'emportent encore mais jour où l'on sent poindre les premiers propos nauséeux, récupérateurs, mercantiles et bassement matériels, jour où l'on sent bien qu'à force d'avoir vécu repliés sur nous même, égocentrés, les enjeux véritables échappent encore à beaucoup.
Rêvons d'un sursaut citoyen et mondial face au crime le plus lâche. Rêvons que cette guerre d'un nouveau genre ne nous amène pas vers le chaos.
Je ne fais pas le malin aujourd'hui, mais dès demain, je recommence, la tête haute, le coeur fier, je continuerai à écrire sur tout ce dont j'ai envie parce la connerie, la barbarie ne m'empêcheront pas de sortir, de voir, d'entendre, de donner à partager. Cette liberté là m'est chère, c'est notre ADN, et s'il faut en mourir, au moins ce sera pour une cause qui en vaut la peine.
Soyons fier de notre culture, partageons là, rêvons qu'elle puisse être un vecteur pour que le monde aille mieux, un élément d'ouverture d'esprit et de tolérance et le ferment de jours meilleurs.
Et encore une fois merci à Mr Chaplin pour son film qui a inspiré et inspirera encore beaucoup, je l'espère, des oeuvres qui enthousiasmeront le monde.

4 commentaires:

  1. Hier soir au Forum, on est vite passé de la douceur de Selah Sue à l'horreur, chacun de mes voisins agrippés aux réseaux sociaux dans la salle, informant au fur et à mesure les spectateurs...
    Récemment, je comptais aller voir Deftones au Bataclan ce soir...
    Et oui, parce que j'aime sortir, profiter de la douceur de la vie, de ses plaisirs, écouter de la musique...
    Aujourd'hui personne n'a le droit de nous voler cette Liberté!
    Et merci de préciser, que vous allez continuer à écrire...! am

    RépondreSupprimer
  2. Merci Pierre oui continue d ecrire ce que tu penses si bien . Continuons de sortir car nous sommes libres de le faire et jamais on ne pourra nous enlever cette liberté ni celle de nous informer lire ecouter apprecier decouvrir pour rester en vie, la tête haute

    RépondreSupprimer
  3. Je ne laisse pas souvent de mot, et je n'ai pas toujours le temps de lire tout ce que vous écrivez, mais quand je le fais, j'aime lire votre sentiment et votre avis sur les livres que vous lisez et les films que vous voyez.
    Merci de continuer cela.
    Je suis choquée de cette barbarie, et bien qu'il soit facile de le dire quand on n'est pas touché de près...je continuerai de vivre et de profiter de la liberté que nous avons dans notre pays.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  4. Le fait d'avoir des commentaires aussi chaleureux donnent de l'espoir pour les jours qui viennent ! MERCI !

    RépondreSupprimer

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...