dimanche 9 septembre 2018

Les concontes de Nena et Witko


Parodier les contes traditionnels de notre enfance s'il est un genre en soi dans la littérature jeunesse, l'est aussi dans une moindre mesure dans la BD, tout le monde se souvenant de certains pastiches du génial Gotlib ( mais beaucoup d'autres confronté leur créativité à ces recréations).
Ce recueil de 10 contes revisités, sérieusement réservés aux adultes, joue un vrai décalage hilarant. Certes le gros des intrigues est respecté mais avec de sérieuses variantes. On retrouve bien le petit chaperon rouge mais ici en grosse pochetronne. Jack et son haricot magique hérite bien de graines qui font pousser une grosse tige du légumineuse mais, une fois avalées, provoquent un effet similaire au viagra. Le petit ours des trois ours se prénomme Jordan, possède un caractère de tête à claque sublimé par des parents totalement menés par le bout du nez. Barbe bleue en est réduit à s'essayer au speed dating dans la taverne du village pour trouver une huitième femme qui finira ...qui finira... à vous d'aller le découvrir ! Vous l'aurez compris, on ne fait pas dans la finesse, nous descendons souvent en dessous de la ceinture, mais qu'est-ce c'est drôle et inventif. ( le shooting au temps de Planche-Neige ( sic) ou le forfait voix pour la Petite Sirène).
Sachez que pour leur donner un air un peu vieillot, les couleurs adoptent des tons délavés souvent sépia et mettent en valeur un dessin très expressif. Mais ce qui se révèle une vraie réussite, ce sont les dialogues, nombreux, caustiques, crus mais diablement efficaces, qui fusent sans cesse.
Pour retrouver le plaisir de l'humour corrosif et passer au Karcher les contes de notre enfance ( et que l'on continue à distiller auprès de notre progéniture), plongez dans ces "concontes", cure de rire imparable. Le sourire de la rentrée !

2 commentaires:

  1. Aaah moi qui suis férue de contes revisités, réadapatés, détournés, retournés, je me note ça de suiiite ! Merci pour cette découverte que je dois à Keisha

    RépondreSupprimer

La troisième guerre de Giovanni Aloi

 Faire un film sur ces hommes que nous voyons déambuler dans nos villes engoncés dans une tenue qui rappelle quelque cuirasse d'antiques...