dimanche 16 septembre 2018

Omar et Greg de François Beaune


"Omar et Greg" nous offre une plongée assez singulière dans la vie de deux hommes qui avaient peu de chance de se croiser. L'un est né dans une cité du genre qui fait peur aux bourgeois dans la banlieue de Reims et l'autre dans un univers semblable mais en périphérie de Lyon et se sont rencontrés à ... Marseille!
L'auteur, journaliste curieux et empathique, les fait parler sans filtre ( à part celui de celui de son choix de paroles) et retranscrit leurs propos dans un montage alterné qui relate toute leur vie.
Avec une même adolescence passée dans des cités HLM qui se dégradent au fil des ans, Omar, après un passage à casser du skinhead deviendra travailleur social à Bordeaux tout en militant au Parti Socialiste, tandis que Greg, lui, prendra tout de suite le chemin du FN, une autre façon de réagir au malaise des banlieues.
De fil en aiguille, de déménagements en prise de conscience que le monde ne tourne vraiment pas rond, ces deux hommes vont se trouver confrontés au militantisme politique partout pourvu d'oeillère ou de coups tordus. Omar aura un sacré parcours puisqu'il passera du PS tendance très gauche au FN, sans oublier un passage au RPR !
Nous suivons leurs deux chemins assez chaotiques et les explications qu'ils en donnent. Le texte est brut et nous laisse seul avec notre ressenti. Selon sa sensibilité, sa vision du monde, on peut être effaré de certains raccourcis idéologiques qu'ils prennent pour justifier leurs choix. Mais cette parole franche en dit finalement long sur notre société qui se débat comme elle peut pour sortir d'un certain marasme, surtout lorsque l'on se situe en bas de l'échelle ( pas le dernier de cordée, car dans une cordée tout le monde va au même rythme ce qui n'est pas le cas en ce moment) et qu'il ne reste parfois pour tenter de surnager que la violence, la religion, la haine ou le nihilisme.
Le constat peut apparaître effrayant, mais au final ces deux hommes qui ont une seule chose en commun, une patrie française drôlement chevillée dans la tête, continuent à espérer de changer le cours des choses. Après avoir éliminé beaucoup d'options dont certaines très rances, ils tentent encore de faire bouger les choses.
On peut remercier François Beaune de nous faire lire les paroles d'Omar et Greg, duo improbable mais sans doute représentatif de pensées pas mal partagées, qui brassent simplement quelques idées sombres de notre société. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le discours de Laurent Tirard

 Maintenant que la jauge des cinémas est à 65 %, commencent à sortir les comédies françaises à potentiel, c'est à dire celles qui ont de...