lundi 8 avril 2019

Curiosa de Lou Jeunet


Soyez curieux, et allez voir " Curiosa" . L'affiche sensuelle en diable n'est nullement trompeuse, il y a beaucoup de nudité, de tableaux érotiques dans ce premier film assez gonflé. (Petite précision, les curiosas sont des objets grivois). Dans le film, ce sont les photographies que Pierre Louys, auteur sulfureux un peu oublié de " La femme et le pantin" notamment, prenait avec sa maîtresse Maria de Hérédia ( épouse d'Henri de Régnier et fille de José-Maria de Hérédia, hommes de lettres occultés par le temps). 
Vous l'aurez compris, cette première oeuvre se déroule au début du siècle dernier, en costume ( si, si, même si le trio d'acteurs se meut beaucoup nu, il arbore dans des scènes de transition une garde-robe variée) mais avec peu de moyens ( tout le budget a du quasiment passer dans la reconstitution et les nombreuses robes des comédiennes), peu de scènes d'extérieur ( avec parfois, en flou...quelques feux tricolores ou une tour Eiffel étrangement bien éclairée) et juste deux ou trois pièces soigneusement meublées. L'histoire décrit une passion hors norme ( surtout pour l'époque) sans trop s'appesantir sur la psychologie, Lou jeunet se laissant plus entraîner à reconstituer l'époque qu'elle filme ( ce qui est peut être le petit défaut du film). Sa caméra cadre magnifiquement des plans qui rivalisent de beauté durant l'heure quarante-cinq que dure le film. Et si cette histoire peut sembler un peu vieillotte ou anecdotique ( mais tellement rafraîchissante pour un premier long-métrage qui démontre déjà de la part de la réalisatrice une vraie envie de cinéma), il y a un point essentiel, un élément qui doit vous faire foncer prendre votre ticket ( et démontrer à notre ministère de la culture que les petits films français à petit budget n'encombrent pas les écrans et sont indispensables à notre cinéma) : Noémie Merlant, l'actrice principale ! Nous l'avions vraiment découverte hilarante en soeur hystérique de Mélanie Laurent dans " Le retour du héros", totalement crédible et émouvante en jeune fille caissière dans un  Intermarché dans le déjà formidable " Les drapeaux de papier" et ici, elle explose de beauté  et de sensualité, enflamme l'écran de grâce, de malice et de passion, en offrant son corps svelte et sensuel à une caméra qui l'enveloppe amoureusement. Cette jeune comédienne semble partie pour une immense carrière, éclectique, tant sa palette semble infinie ( Et on nous l'annonce en vedette du prochain Céline Sciamma avec Adèle Haenel !). Rien que pour elle, ce film doit être vu ! Mais, vous découvrirez aussi que Lou Jeunet, la réalisatrice, possède déjà un regard  intéressant que nous aurons plaisir à suivre ! 
Alors, sans avoir peur d'être voyeur, assouvissez votre curiosité en allant découvrir " Curiosa" , joli film sensuel qui marque l'éclosion d'une grande actrice !






1 commentaire:

  1. Il n'était pas prévu que je fasse l'impasse sur ce film! Merci de conforter mon choix.

    RépondreSupprimer

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...