vendredi 9 novembre 2018

Les grrr de Clémence Sabbagh et Agathe Moreau

Une petite tache d'encre rouge, quelques traits fins noirs et hop voici les Grrr. Les Grrr, comme leur nom l'indique, sont grognons, n'aiment rien , trouvent tout trop moche ou trop froid ou trop pénible... C'est bizarre ça me rappelle quelqu'un... Les Grrr ont beau faire de la cuisine, se promener, faire du sport, ça ne va jamais... Oui, ça me rappelle vraiment quelque chose... En gros, les Grrr grognent pour tout et pour rien... Ah ! j'y suis, je sais à qui ils me font penser ces Grrr, à mes (petits) enfants, un jour gris de pluie de novembre quand les parents n'ont envie de rien non plus sauf qu'on les laisse tranquilles... Laissons-les s'ennuyer un peu, c'est très productif pour leur cerveau trop exploité.
Tiens, chez les Grrr, des petits pois rouges apparaissent... Bizarre ! C'est quoi ?  Voilà soudain un sujet de questionnement qui les sort de leur mauvaise humeur...surtout que les pois rouges deviennent plus qu'envahissants.... Oh ça donne des idées aux Grrr, et si on donnait à ces pois rouges des copains de toutes les couleurs ? Oh ça devient rigolo... très rigolo... Et du côté des adultes ces rires commencent à éveiller des soupçons.... OOOH!!!! Ce n'est pas possible ! Vous ....
Non vous ne saurez rien de la chute de cette histoire.... qui ravira surtout les enfants ( moins les parents qui n'aiment que ce qui ne bouscule pas les jolies conventions du savoir-vivre dans sa chambre ) et...les enseignant(e)s de maternelle. Ces dernier(e)s adorent les histoires avec des points de couleur, ( un peu moins les taches pour certain(e)s mais je ne m'attarderai sur les maniaqueries ...) qui permettent de jolies créations artistiques à la portée de l'imaginaire de leurs élèves, surtout quand celles-ci, comme dans cet album, peuvent avoir une portée nuisible... mais qu'à la maison ( sous entendrai-je un soupçon de perfidie vengeresse de la part de la maîtresse de Enzo-Paul et du maître de Marie-Simone ? ).
Avec cet album que l'on dévorera à partir de 4 ans, les auteures Clémence Sabbagh et Agathe Moreau font preuve d'un vrai sens de l'observation et d'un redoutable pouvoir d'incitation à la débauche...picturale ( ouf, vous voilà rassurés). Alors, pour les parents audacieux, je dis : chiche que vous offrez ce petit bijou à vos enfants pour Noël !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le discours de Laurent Tirard

 Maintenant que la jauge des cinémas est à 65 %, commencent à sortir les comédies françaises à potentiel, c'est à dire celles qui ont de...