lundi 14 juin 2021

Mortelle dédicace de Elly Griffiths


 "Mortelle dédicace" s'adresse en premier lieu à tous les amateurs de polars anglais à l'ancienne, façon Agatha Christie bien sûr, mais également ceux qui aiment se mettre dans les pas de vieilles dames curieuses jouant aux détectives, le tout dans quelque charmante province du Royaume-Uni comme, ici,  la région de Brighton  ( mais également pour un autre exotisme l'Ecosse).  
Comme nous sommes en 2021, le polar ici proposé s'est quand même modernisé par rapport aux classiques du temps de Miss Marple. D'ailleurs cette dernière est désormais un homme, huitantenaire encore très vert et ouvertement homosexuel. Il n'est pas seul car il compose un trio assez croquignolet avec une ardente trentenaire  ukrainienne bisexuelle et un jeune bistrotier ancien moine défroqué. Ces trois là sont intrigués par le décès de leur amie, certes quatre-vingt-dix ans au compteur mais dont la mort subite leur laisse des doutes. Ils vont être aidés par une lieutenante de police, d'origine Sikh mais aussi lesbienne. D'ors et déjà, on s'aperçoit que le polar à l'anglaise classique est dépoussiérée un maximum, tout du moins au niveau des personnages.... parce que l'intrigue, c'est quand même une autre histoire. 
Il faudra passer outre un point de départ un tiré par les cheveux : Une aide ménagère, la belle ukrainienne donc, va trouver la police sur de possibles soupçons, très vagues et se retrouve quand même écoutée par la police. Heureusement, par la suite, de multiples rebondissements vont resserrer l'intrigue et nous embarquer dans une enquête où tout est soft et bien gentil où les morts s'accumulent sans violence.  Parfois l'intrigue semble se relâcher un peu, prenant le chemin de la comédie comme le trio improbable y invite, l'auteure essayant de lui donner un peu de peps sans toutefois arriver à quelque chose de franchement drôle ou d'inénarrable. Les pages se tournent gentiment, les situations se complexifient et obligent à un dénouement quelque peu tordu. 
"Mortelle dédicace", en plus d'être un petit polar soft très agréable, est aussi un joli petit hommage aux auteurs "vintages" du polar anglais et ravira sans nul doute tous les amateurs nostalgiques du genre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Old de M. Night Shyamalan

 Ne vous attendez pas à être terrassé par un twist final avec le nouveau Shyamalan, il n'y en pas ( ou alors,  vous n'avez jamais vu...