lundi 24 février 2020

Tu mourras à 20 ans de Amjad Abu Alala


Un film soudanais ! Oui ça existe, certains arrivent à trouver des fonds pour s'exprimer. Le film surprend par la beauté de ses images et surtout en filigrane par un discours assez gonflé autour de la religion et des croyances, mêlant savamment belle mise en scène et questionnement autour de ces traditions qui enferment ces hommes et ces femmes ( et au passage, on nous signale que les imams peuvent aussi aimer les petits enfants comme nos prêtres pédophiles...Ah ces religieux ! ). Un vrai dépaysement doublé d'un beau cinéma qui fait réfléchir.

🔆🔆🔆🔆/5

4 commentaires:

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...