lundi 24 février 2020

Une femme à contre jour de Gaëlle Josse


Le récit très empathique conte l'émergence de Vivian Maïer, nourrice américaine obscure, dans l'univers des grands photographes. L'écriture dentelée de Gaëlle Josse emporte le lecteur dans une histoire aussi passionnante que mystérieuse ou comment le hasard ( mais aussi la ténacité) peut amener à la consécration.  Une lecture à jumeler ( si possible) avec la très belle exposition se déroulant jusqu'au 22 mars prochain à  l'ancien évêché de Grenoble, histoire de découvrir les magnifiques photos de cette désormais artiste qui n'aura pas connu sa reconnaissance de son vivant.

🔅🔆🔆🔆/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La fille qu'on appelle de Tanguy Viel

Si on le lit le nouveau roman de Tanguy Viel pour son histoire se déroulant dans un milieu provincial de bord de mer, on sera évidemment déç...