lundi 24 février 2020

Les inconsolés de Minh Tran Huy


Il y a un début qui intrigue .... Qui est mort ? Une suite au montage alterné entre un narrateur mystérieux appelé l'Autre et l'héroïne. Les thèmes s'entrechoquent agréablement ( l'amour entre classes différentes, l'exil, la mémoire, l'enfance, la sororité). Un parfum mystérieux court au fur et à mesure que l'intrigue avance. L'auteure ouvre des portes, essaie de toutes les refermer. Mais à trop vouloir en faire, en dire, le soufflé monte, mais cuit un peu trop et se dégonfle sur la fin, avec un sentiment de "tout ça pour ça ? ". Bien écrit, souvent bien vu, mais trop d'ingrédients romanesques gâchent un peu le plaisir.

🔆🔆🔆/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Kaamelott de Alexandre Astier

  Quand on n'est pas fan de la série et qu'en plus on n'en a aperçu qu'une ou deux scènettes durant sa vie de téléspectateur...