vendredi 8 janvier 2021

Nos corps étrangers de Carine Joaquim

 


Voilà un premier roman qui avance masqué. Et pour en parler, il faut faire de même pour ne pas trop révéler de son intrigue et gâcher le plaisir du (de la) futur(e) lecteur-trice. 

Au premier abord et sur quand même les deux tiers du livre, l'auteure déroule une intrigue pas franchement originale, mais qui, grâce à une écriture fluide et un regard très juste, parvient à nous intéresser. Disons, en gros qu'il s'agit d'un couple un peu dysfonctionnel, usé par une quinzaine d'années de vie commune et flanqué d'une fille adolescente peu causante et un tantinet rebelle. On suit leur vie de nouveaux arrivants dans une campagne de de l'Ile de France, franchement plouc pour l'ado mais teinté d'espoir de renouveau pour les adultes. On découvrira que sous des apparences banales, les cerveaux bouillonnent et les corps s'agitent...
Comme l'indique la couverture du livre et son titre, il sera effectivement question de corps étrangers assez divers. Des corps nouveaux se frotteront à ceux des personnages révélant parfois quelques fêlures personnelles voire sociétales. Avec un déroulement à l'aspect anodin le roman avance tranquillement mais sûrement jusqu'à une bascule surprenante, surtout pour le lecteur qui s'est laissé porter par cette intrigue aux allures de chronique familiale. Dès lors, il prendra alors une direction nouvelle, franchement intéressante mais hélas un peu trop rapide, voire survolée, alors qu'il y avait matière à développer . 
Pour un premier roman, Carine Joaquim nous fait découvrir sa plume habile et fluide et offre aux lecteurs ce petit truc qui fait que l'on n'oubliera pas cette intrigue de sitôt. Lequel ? A vous de le découvrir ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...