vendredi 5 février 2021

The Dig de Simon Stone


 Un film Netflix avec Carrey Mulligan et Ralph Fiennes mérite forcément le coup d'oeil, même si une histoire de fouilles archéologiques dans la campagne anglaise n'est pas à priori bien emballant. 

A l'écran, et avec des éléments dramatiques tels qu'une veuve neurasthénique ( mais dans l'aisance), un archéologue amateur vieillissant, la guerre 39/45 qui menace, on ne peut pas dire que la joie s'installe. Le spectateur va juste sentir sa curiosité le titiller et son oeil être accroché par la mise en images très cartes postales, usant des rayons de lumière rasant la campagne, de soleil couchant éclairant nonchalamment les personnages et surtout ces buttes de terre que l'on va fouiller dans l'espoir de découvrir quelques trésors. Le film installe doucement ses personnages et son propos finit par accrocher tout en attendant de vraies scènes entre les deux stars...qui n'arriveront jamais vraiment. Au suspens des recherches succèdera le suspens de l'appropriation du résultat des fouilles. Nous sommes dans une histoire très soft qui va se délitant sur la fin avec l'apparition soudaine d'une histoire d'amour entre deux personnages secondaires, un peu hors sujet et qui aurait pu être enlevée ( le film dure 1h50) pour vraiment se consacrer  aux deux personnages principaux. 

Au final, nous avons un film délicatement mélancolique, joliment filmé et interprété mais aucunement transcendant. Il a seulement le mérite de rappeler que le monde scientifique, et ici archéologique, est aussi  un endroit où les vanités et les coup bas font partie de leur gène....même si on le savait déjà. On peut y rajouter toutefois le plaisir de retrouver Carrey Mulligan, toujours aussi bonne actrice... 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...