mardi 2 mars 2021

Coup de blues dans la chanson française

 

"Dilemme" You and The Yakusa

Ca avait débuté il y a un an avec l'arrivée du COVID. Lou and the Yakusa sortait son titre "Dilemne" et son refrain entêtant : 

Seule, seule, seule

Si je pouvais je vivrai seule 

Loin des problèmes et des dilemmes , na nananana

Il faut croire que cette arrivée triomphale sur la scène de la chanson française a inspiré, non pas un mouvement musical, mais une thématique plus souterraine qui, amplifié par les différents confinements, resurgit dans les nouveautés de ce début d'année. Le manque de lien social, le repli sur soi-même, les couples qui explosent, la dépression qui gagne du terrain figurent dans beaucoup de chansons  de ce début d'année. 

Commençons par la nouvelle la plus triste : Thérapie Taxi, c'est fini...ils se séparent ( le confinement ? ) et vont vraisemblablement entamer une carrière solo. Pour marquer cette rupture, un titre, en partance pour être un des tubes du moment ( générique de l'émission "Quotidien" depuis des semaines) : "Eté 90", moins trash que les précédentes compositions du groupe, annonce cependant clairement la couleur et figure dans un EP au titre tout aussi explicite : "Rupture 2 merde". Seuls...enfin séparés,  ils poursuivront leur route...



Autre victime du confinement, François-Henri, le chanteur en sous-pull et dont le style lorgne vers un revival de Michel Berger. Lui, être confiné lui a plu et nous propose ce titre "Parler à personne", ( clin d'oeil au premier tube Véronique Sanson Besoin de personne ? ). On ne peut que lui souhaiter la même entrée en fanfare dans le métier...


Le confinement a eu du bon pour la création ...en solitaire.... beaucoup de piano voix, d'accompagnements simples ...et des prises de conscience . Eddy de Pretto, nous offre un deuxième titre de son futur album sortant dans un mois. Ici aussi, il chante une séparation... avec Caroline ....qu'il faut prendre dans le sens "cocaïne". Titre inspiré et remarquablement écrit, comme d'hab. C'est donc seul,  sans substance, ( on espère pour lui)  qu'il se produira dorénavant. 


Dans un autre genre, la mélancolie, la solitude infusent dans le titre pourtant pop et sautillant de la toujours délicieuse Clio qui nous offre un "Elle voudrait" qui embrasse parfaitement l'air du temps. Oui, on voudrait tous un " un super trampoline , un taxi vitamine " histoire de rebondir un peu dans cette période pas drôle. 


Terminons avec un petit nouveau qui vient d'obtenir le prix "Fair" 2021 ( FAIR est le premier dispositif  en France qui aide au démarrage de carrières dans la chanson ) : Chien noir ( de son vrai nom Jean Grillet), auteur, compositeur et interprète, propose depuis quelques mois des titres accrocheurs. Cette semaine, paraît " Histoire vraie", titre piano/voix qui rentre dans la tête. Si le thème de la chanson n'évoque pas forcément la solitude ambiante, son ( très beau) clip lui, place le chanteur dans une immensité urbaine très parlante. Et nul doute que ses prochains concerts, il ne les fera seul, loin de là !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gabrielle Chanel , manifeste de la mode

 Une foule essentiellement féminine, gentiment rangée sur le trottoir devant le palais Galliera, patiente pour pénétrer dans l'expositio...