lundi 15 mars 2021

Vivons décomplexés de Germain Huby


 Depuis le succès des albums de Fabcaro, il semble que chaque éditeur se met en tête de publier des albums qui jouent avec l'absurde. Et c'est tant mieux, car en cette époque trouble, nous avons besoin de rire. 

Même si on pense à Fabcaro ou à Emmanuel Reuzé ( "Faut pas prendre les cons pour des gens"), Germain Huby, plasticien, vidéaste et dorénavant auteur BD, trace sa route de façon personnelle. Il met en scène, dans un univers que l'on sent très urbain, un éventail de personnages pour qui la vie de tous les jours ne connaît pas de problèmes matériels, juste quelques soucis existentiels passés ici comme il se doit, à un drôle de crible. On y retrouvera tout ce qui fait le sel de nos vies de tous les jours, les problèmes d'argent, de bricolage, de couple, d'allergies, d'enfants, de paroles sexistes ou de harcèlement. Je me demande si un seul des grands sujets actuels n'est pas présent dans ces 56 pages ( peut être la méditation... et c'est bien dommage). Avec un humour un peu grinçant, Germain Huby tord nos raisonnements, joue avec notre langage de bobos pour brosser une société assurément déboussolée. C'est très drôle, décapant à souhait et redoutablement intelligent. Les illustrations, entre ligne claire et réalisme, accompagnent parfaitement cet univers dans lequel il fait très bon prendre un bon bol d'humour caustique. "Vivons décomplexés" est un nouveau petit régal humoristique et d'un auteur humoristique que l'on aura plaisir à suivre. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le discours de Laurent Tirard

 Maintenant que la jauge des cinémas est à 65 %, commencent à sortir les comédies françaises à potentiel, c'est à dire celles qui ont de...